ActualitésEconomie

NÎMES Commerçants : un « merci Amazon » ironique pour pousser à consommer local

"Le Dressing de la Nîmoise" fait partie des boutiques qui participent à cette communication décalée (Photo Corentin Corger)

Les commerçants du centre-ville de Nîmes, qui font partie du réseau "Coeur de Nîmes", ont placardé sur leur rideau baissé une affiche avec inscrit "Merci Amazon". Une manière détournée de montrer aux Nîmois qu'eux aussi peuvent se mettre à la vente en ligne et qu'ils ont besoin des consommateurs locaux pour traverser cette crise économique.

C'est une affiche qui a fleuri ces derniers jours sur les devantures des commerces du centre-ville dont la plupart sont contraints de rester fermer conformément aux mesures prises par le Gouvernement pour stopper la propagation de la covid-19. Avec un message qui vous a certainement alerté : merci Amazon ! Pourquoi les petits entrepreneurs locaux viennent remercier le géant américain numéro 1 de la vente de produits en ligne ? Il s'agit en fait d'une communication ironique et décalée mise en place par l'association "Coeur de Nîmes", qui fédère tous les commerçants du centre-ville de l'ancienne cité romaine.

Une idée soufflée par l'équipe de Mediatyc, une agence de communication basée à Nîmes depuis quatre ans, qui s'est inspiré de la lettre publiée par Burger King qui incitait ses clients à commander chez McDonald's pour montrer leur solidarité entre chaînes de restauration rapide. Sauf que là le message est davantage ironique. Dans un premier temps, ces entrepreneurs remercient la société de Jeff Bezos pour lui avoir montré la marche à suivre : "Nous voilà plus digitalisés et plus motivés que jamais ! Nous nous sommes adaptés très rapidement aux nouvelles manières de consommer : mise en place de "click & collect", digitalisation et animation des réseaux sociaux."

Forcés par le contexte sanitaire, ces petits entrepreneurs se sont adaptés et ont évolué dans leur manière de faire du commerce. "L'idée c'est de dire aux commerçants que la solution est sur les réseaux sociaux. La plupart ne s'en servent pas assez ou mal. Là, ils ont un outil pour communiquer sur le fait qu'ils font du ''clique et collecte''", explique Jean-Pierre Palomar, chargé des médias au sein de Mediatyc. "C'est incontournable ! Certains commerçants sont dépassés par la mutation de l'économie. Le digital remplace le panneau en 4x3. Les gens achètent plus sur le canapé que dans la rue", analyse-t-il.

Et l'idée de cette campagne est justement de dire aux consommateurs gardois qu'ils peuvent toujours commander depuis leur canapé mais qu'au lieu de cliquer sur Amazon ils peuvent favoriser les libraires, disquaires ou encore restaurateurs locaux afin de faire fonctionner le circuit court. Avec, "une valeur ajoutée qu'Amazon ne pourra jamais combler : l'humain !", peut-on lire sur la suite du communiqué. "Le digital c'est bien mais on rappelle qu'il ne faut pas oublier un facteur essentiel : montrez sa tête !", conseille le communiquant nîmois.

"Nous avons besoin de vous aujourd'hui plus que jamais ! Ensemble nous serons plus forts qu'Amazon", concluent les commerçants Nîmois qui comptent sur une mobilisation locale pour jouer le jeu et les aider à traverser cette crise économique. En parallèle de cette campagne, Mediatyc, qui gère depuis deux ans la communication de "Coeur de Nîmes, a crée la page Facebook intitulée "Drive et livraison à domicile Nîmes", qui regroupe tous ses services. Suivie par plus de 5 000 personnes, elle permet à tous les commerçants de faire leur publicité. Celle de "Coeur de Nîmes", vient de dépasser les 13 000 likes et la publication "Merci Amazon" compte près de 1 400 partages. Preuve qu'un élan de solidarité se crée. Reste à savoir si cela va se traduire dans les commandes à distance chez les commerçants.

Corentin Corger

Pour décourvrir l'ensemble des commerçants nîmois qui pratiquent le "clique et collecte" pendant ce confinement, rendez-vous sur : coeur-de-nimes.fr

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité