A la uneFaits Divers

GARD Deux gendarmes blessés lors d’un accident : un homme entre la vie et la mort et le chauffard en fuite

Les faits se sont déroulés ce mercredi soir, vers 17h20, sur la commune de Fourques, près d'Arles. Un chauffard a forcé un barrage de la gendarmerie.

Photo d'illustration

Une enquête de flagrance est ouverte sous l'autorité du parquet de Nîmes pour "refus d'obtempérer et blessures involontaires".

Le chauffard est ce mercredi soir à 21h activement recherché. "Il y a des gendarmes à sa recherche du côté gardois, mais aussi dans les Bouches-du-Rhône", indique le procureur de la république de Nîmes, Éric Maurel, qui était accompagné sur les lieux de l'accident par le préfet du Gard, Didier Lauga, et par le général commandant la région de gendarmerie.

Dans l'après-midi de ce mercredi 18 novembre une opération de gendarmerie a regroupé dans les deux départements du Gard et des Bouches-du-Rhône une soixantaine de gendarmes pour des contrôles liés à des cambriolages. Des militaires qui étaient positionnés à un rond-point qui relie la commune de Fourques à celle d'Arles. Un conducteur voyant les forces de l'ordre en nombre a refusé de s'arrêter et a poursuivi sa route.

Deux motards ont essayé de suivre cette automobile, "avec un conducteur qui zigzaguait sur la route", selon le procureur Maurel. Ce suspect va terminer son périple au volant en percutant un poids-lourd qui arrivait en face et poursuivre un peu plus loin en s'encastrant dans un mur. Le chauffard va prendre la poudre d'escampette en courant, alors que le conducteur du camion a percuté les deux motards de la gendarmerie qui arrivaient en face.

Un militaire a été projeté sur le poids-lourd, tandis qu'un autre est passé sous le 36 tonnes. "Les deux gendarmes sont grièvement blessés mais le pronostic vital des deux militaires n'est pas engagé", indique ce mercredi soir le procureur Maurel. Le chauffeur poids-lourd, lui est entre la vie et la mort, après avoir été percuté par la voiture. Il a reçu sur lui une partie de sa cargaison qui a détruit et compressé sa cabine.

C'est la brigade des recherches de Nîmes qui est en charge des investigations, assistée par la Section de recherches de Nîmes. L'homme en fuite n'est toujours pas identifié à cette heure et le véhicule utilisé par le chauffard pourrait être volé....

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité