Actualités

ALÈS Abattoir : L’Alliance anti-corrida n’a pas pu se constituer partie civile

Photo archive Objectif Gard

En avril 2015, une vidéo, tournée par L214 dans l’abattoir d’Alès, mettait en exergue de nombreuses infractions et d'actes de cruauté sur animaux. Une affaire portée devant le tribunal de police d'Alès où le directeur avait été jugé, le 8 avril 2019. Il avait écopé de trois amendes de 400 euros chacune, au motif que les images n'avaient pu être datées.

L'Alliance Anticorrida avait interjeté appel de cette décision. Peine perdue selon Claire Starozinski, présidente de l’association : "Comme il fallait s'y attendre, notre constitution de partie civile n'a pas été jugé recevable sur le fond par la cour d'appel de Nîmes, s'agissant de faits d'infractions contraventionnelles et non délictuelles." Elle déplore "une décision de justice qui envoie un message d'impunité dévastateur à ceux qui maltraitent les bêtes d'abattoirs..."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité