ActualitésSociété

NÎMES Vers une nouvelle station de pompage sur l’avenue Maréchal Juin

Quelques élus de la majorité et au fond, de l'opposition (Photo Anthony Maurin).

La Commune de Nîmes a construit au cours des années 1967/1968 une station de surpression, nommée surpression ZUP-Kennedy, pour alimenter en eau potable les quartiers situés au nord-ouest du centre-ville.

Lors du dernier Conseil municipal en date du 21 novembre 2020, cette station est revenue à l'ordre du jour? En effet, elle a été submergée à deux reprises en octobre 1988 par deux mètres d’eau et en septembre 2005 par 40 cm d’eau lors de fortes pluies.

Ouvrage stratégique dans l’organisation de la distribution de l’eau potable des quartiers nord-ouest de Nîmes, la surpression ZUP-Kennedy alimente environ 50 000 habitants de Nîmes et des villages environnants, ainsi que le centre hospitalier universitaire de Nîmes et une clinique chirurgicale.

Pour autant, cette installation est vulnérable aux inondations et son dimensionnement est aujourd’hui insuffisant pour répondre aux pics des demandes en eau notamment sur le réseau « haute pression ».

Face à ce diagnostic, Nîmes Métropole envisage la création d’une nouvelle station de pompage le long de l’avenue Maréchal Juin. Son implantation nécessitait la cession d'une parcelle communale faisant l’objet d’un emplacement réservé inscrit au Plan Local d’Urbanisme. Cette emprise de 515 m² est issue du Domaine Public communal puisque constituant une voie d’accès. Un avis d’ouverture d’enquête publique en vue du classement et déclassement d’emprises du domaine public a été fixé le 7 décembre 2015.

Cette enquête publique de déclassement a eu lieu du 6 au 21 janvier 2016. Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable dans ses conclusions en date du 4 février 2016. Cette transaction sera concrétisée par la signature d’un acte en la forme administrative. Toutefois, la Communauté d’Agglomération de Nîmes Métropole souhaite se réserver le droit de recourir au notaire de son choix pour acter du transfert de propriété.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité