ActualitésSociété

PONT-SAINT-ESPRIT En ces temps de coronavirus, un Téléthon inédit

Patrice Souche et Sylvie Gutekunst, du bureau de la vie associative et sportive de la mairie de Pont-Saint-Esprit, autour des deux adjoints, Christine Clerc et Thomas Poyet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Dans de nombreuses communes, le contexte sanitaire va mettre un coup d’arrêt à l’élan de solidarité qui réchauffe chaque début décembre depuis 1987 dans tout le pays. Pas à Pont-Saint-Esprit.

En effet, la commune, par le biais de ses services et de ses élus, a tenu malgré tout à proposer un programme d’animations pour le Téléthon 2020. « Nous voulions faire quelque chose en 2020 malgré tout. Malgré le contexte sanitaire et les nombreuses inconnues », explique l’adjoint aux Sports, Thomas Poyet. Alors le bureau de la vie associative et des sports, chapeauté par Patrice Souche, et les élus ont travaillé sur un programme « inédit, et même d’après la coordination locale de l’AFM Téléthon, unique dans le Gard », avance l’adjoint.

En effet, Pont-Saint-Esprit a choisi de miser largement sur le numérique pour mobiliser des dons en faveur de la recherche sur les maladies génétiques. Ainsi, on retrouve au programme, et pour la première fois, un Téléthon Gaming Twitch, entendez par là un tournoi de jeu-vidéo Fortnite en direct sur la plateforme Twitch. Organisé par l’association des parents d’élèves du collège Notre-Dame, le tournoi sera l’occasion d’un appel aux dons et le vainqueur aura un prix. Le tournoi se tiendra le samedi 5 décembre après-midi.

Par ailleurs, un concert de soutien en ligne sera proposé le 5 décembre sur la page Facebook créée pour le Téléthon. Page Facebook sur laquelle toutes les informations seront diffusées par la mairie. Un concours ouvert aux chanteurs, danseurs, humoristes et performeurs amateurs. « Un appel à candidatures est ouvert jusqu’au 3 décembre. Les gens peuvent se filmer et nous envoyer leur vidéo, un montage sera effectué », précise Thomas Poyet. Il ne s’agit pas d’un concours de chant, mais « d’un appel aux bonnes volontés », ajoute l’élu.

Certaines associations spiripontaines proposeront aussi des actions. Le Relais amical Malakoff Médéric Humanis proposera un cours en ligne de qi gong dont les droits d’entrée seront reversés au Téléthon, l’Association de parents d’élèves maternelle et élémentaire Villa Clara préparera un goûter surprise en click & collect, comme l’Association de parents d’élèves Jules-Ferry en partenariat avec COFRUITDOC, l’association An Be Donke proposera des cours en ligne payants au profit du Téléthon, le Tennis Club Spiripontain un défi en interne, le Football Club Bagnols-Pont un défi WhatsApp et le centre Planet’Ados des tournois PlayStation et un concours de cuisine, là aussi au profit du Téléthon. D’autres associations aideront à la vente d’objets chez les commerçants de la ville et le programme est encore ouvert à d’autres bonnes volontés.

Des actions aussi en physique

D’autres actions en physique sont aussi au programme, pour que les personnes ne disposant pas de l’outil informatique puissent participer à l’événement. Ainsi, les enfants pourront participer au challenge national ''Coeur à coeur'', décliné à Pont. Le principe est simple : les grandes surfaces partenaires, Intermarché et Casino, offriront des kits de dessin aux enfants, qui auront ensuite pour mission de dessiner leur plus beau coeur. Les dessins devront être ensuite déposés dans la boîte aux lettres du Comité des fêtes, à la Cazerne. Ils seront ensuite plastifiés, puis vendus dans les commerces partenaires au profit du Téléthon. L’opération débute ce vendredi 27 novembre et les dessins seront à déposer jusqu’au 8 décembre.

Par ailleurs, l’huilerie Émile Noël offre 300 masques lavables à l’effigie du Téléthon, qui seront vendus dans les commerces participants, dont la liste sera réactualisée sur la page Facebook Téléthon PSE. Enfin, des restaurateurs de la ville proposeront des menus à emporter dont une partie du prix sera remise au Téléthon.

Bref, une large mobilisation, saluée par Thomas Poyet : « Il y a de nombreux restaurants, commerçants et associations qui jouent le jeu dans le contexte actuel, qui n’est pas évident, c’est une belle preuve de solidarité. » « Il y a aussi une belle implication des jeunes », souligne pour sa part l’adjointe à la Culture, Christine Clerc.

L’année dernière, un peu plus de 9 400 euros avaient été recueillis à Pont-Saint-Esprit pour le Téléthon. Nul ne sait si cette forme nouvelle de l’événement cette année permettra de se rapprocher de ce chiffre. Les organisateurs ont donc décidé d’étaler le Téléthon sur une semaine, du 4 au 11 décembre, au lieu du seul week-end habituel. En attendant, l’élan de solidarité pourra se poursuivre malgré tout et, pourquoi pas, donner des idées à d’autres communes.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité