A la uneFaits Divers

NÎMES Deux médecins généralistes placés en garde à vue : 200 000 euros saisis

(Photo d'illustration)

Deux médecins généralistes nîmois ont été placés en garde à vue dans des affaires distinctes, il y a quelques jours, dans les locaux de la brigade financière du Service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Montpellier.

Ces praticiens, un homme exerçant depuis de nombreuses années et une femme plus jeune dans le métier, ont été entendus après une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Nîmes portant sur des escroqueries présumées au détriment de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Il est reproché aux deux médecins des détournements, notamment avoir utilisé à plusieurs reprises les cartes d'assurance maladie de leurs patients sans contrepartie d'actes médicaux. Un patient venait une fois et il était comptabilisé deux ou trois fois, par exemple.

La jeune femme médecin aurait avoué partiellement sa participation, tandis que le généraliste plus ancien dans la profession nie en bloc les accusations. Sur ordre de la justice, les services de police ont fait des saisies conservatoires sur des comptes bancaires des deux médecins incriminés, 120 000 euros sur celui de la femme, près de 80 000 euros sur celui de l'homme. Les escroqueries porteraient sur les deux dernières années et s'élèvent à près de 150 000 euros pour chacun des mis en cause.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité