Faits Divers

NÎMES Le patron de la discothèque ne respectait pas l’interdiction d’ouvrir liée au covid

Il a été placé en garde à vue.

(Photo d'illustration / DR)

Le responsable d'une discothèque de Nîmes a décidé à plusieurs reprises d'ouvrir son établissement nocturne malgré l'interdiction des autorités. Pendant le confinement lié au covid-19, l'ensemble des bars de nuit et discothèques ont en effet interdiction d'ouvrir leurs portes.

Ce responsable de discothèque a été rappelé à l'ordre à plusieurs reprises. Lors du premier confinement, il avait vu arriver une première fois les policiers pour une réprimande. Mais, rapidement, il avait à nouveau ouvert son établissement... Cette fois là, les autorités avaient décidé de procéder à la fermeture administrative de la boîte pendant trois mois.

Et alors qu'il avait l' interdiction d'ouvrir suite au nouveau confinement et à la fermeture administrative de sa discothèque, il a à nouveau été contrôlé il y a une dizaine de jours avec des fêtards dans son commerce. Ce coup-ci, il a été placé en garde à vue au commissariat de Nîmes et sera poursuivi dans quelques semaines devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "ouverture illicite d'un débit de boisson".

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité