Faits Divers

NÎMES L’imam relâché, l’enquête pour des escroqueries se poursuit

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo Objectif Gard

Un imam bien connu à Nîmes a été placé en garde à vue, jeudi, dans les locaux de la brigade financière de la Sûreté départementale.

Il était interrogé sur des soupçons d'escroqueries. Il a été entendu toute la journée de jeudi avant d'être remis en liberté dans la soirée. L'enquête ne fait que commercer et les investigations vont se poursuivre après les premières réponses apportées par le religieux.

Il lui est reproché une escroquerie au préjudice de organismes sociaux, mais aussi d'avoir détourné de l'argent à des fidèles pensant économiser pour se rendre à la Mecque. Il est également suspecté d'avoir réclamé de l'argent par l'intermédiaire d'une société afin de recevoir de la part des pouvoirs publics des fonds d'aide aux entreprises liés au covid.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité