Faits Divers

ALÈS La nonagénaire invite les deux jeunes à prendre le café, ils lui volent 900€

Tribunal correctionnel d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Jugés ce lundi devant le tribunal correctionnel d’Alès, Hocine et Éloïse, 22 ans tous les deux, ont été condamnés à plusieurs mois de prison pour le vol de 900€ en espèces à une personne âgée.

Pour la première fois de sa vie, à 93 ans, Paule s’était enfin résolue à confier l’entretien d’une partie de son logement à une tierce personne. Une société alésienne de services à la personne est contactée et choisit d’envoyer Éloïse pour faire le ménage.

Le 30 octobre dernier, la jeune femme se présente chez la retraitée mais débarque avec son petit copain, un certain Hocine. La nonagénaire ne se formalise pas, offre le café à ses deux hôtes et propose même au jeune homme de lui allumer la télévision pendant qu’elle montre à Éloïse le travail qui l’attend. Profitant de leur absence, Hocine fouille les lieux et vole une enveloppe qui contient 900€, une gourmette en or ainsi qu’un chèque. La victime découvre le vol à leur départ et prévient aussitôt les forces de l’ordre qui mettent rapidement la main sur le couple.

Ce lundi après-midi, devant la présidente du tribunal correctionnel d’Alès, Maria Galata, Hocine raconte une sombre histoire d’harcèlement par des personnes qui lui voudraient du mal. Plus tard, le jeune homme prétend entendre des voix qui lui demanderaient de voler. Des voix qui semblent revenir souvent puisqu’il cumule 14 condamnations. Sa complice Éloïse, elle, n’en compte que deux. Mais le couple n’est pas sorti d’affaire. D’après le procureur Cyrille Abbé, une vingtaine de faits d’escroquerie leur serait reprochés ! Ce dernier requiert 6 mois de prison contre Hocine et 3 mois contre Éloïse ainsi que la révocation d’un précédent sursis de 3 mois.

« Ce sont des jeunes abandonnés à leurs propres règles de survie. Aucune limite ne leur est posée », plaide maître Florence Mendez pour Éloïse. Maître Joris Numa, qui représente Hocine, demande au tribunal de tenir compte de son « altération du discernement » et explique que son client est « dans une grande misère sociale et humaine. » À l’issue du délibéré, Hocine est condamné à 6 mois de prison et Éloïse à 3 mois. Ils devront verser 1 000€ à la nonagénaire au titre du préjudice moral.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité