Faits Divers

GARD Le shérif du village condamné pour une expédition punitive contre des jeunes

Il a croisé des adolescents qui ne respectaient pas le confinement et a décidé de demander des explications, une arme à la main.

(Photo d'illustration)

Un habitant d'une commune située près de Nîmes n'a pas supporté de croiser des jeunes qui ne respectaient pas le confinement au début du mois de mai dernier.

D'abord il a pensé que des individus voulaient s'introduire chez lui la nuit, puis ne trouvant personne sur sa propriété il a décidé d'aller vérifier si le confinement était respecté dans les rues de son village. Au bout de plus d'une heure de recherches minutieuses, il a croisé quatre jeunes qui discutaient tranquillement dans une petite rue. Des jeunes qui certes ne respectaient pas le confinement, comme lui d'ailleurs puisqu'il était dehors, mais qui ne faisaient rien de mal.

Le quadragénaire a décidé d'aller demander des explications aux quatre jeunes surpris de voir débouler un homme armé face à eux. Ce dernier a tiré en l'air, histoire d'effrayer un peu plus les copains. Il n'y a pas eu de blessé, mais une grosse frayeur. Le shérif du village était poursuivi hier devant le tribunal correctionnel de Nîmes pour "violences avec usage d'une arme sans incapacité" et "détention sans déclaration d'arme, munition". Cet homme, âgé de 48 ans, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis alors que le parquet avait réclamé le double.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité