A la uneActualités

FAIT DU JOUR VIDÉO Les chaussées font peau neuve sur l’A9 entre Nîmes et Gallargues

La première tranche des travaux de rénovation de la chaussées sur l'A9 entre Nîmes et Gallargues a eu lieu entre le ... et le ... 2020. (Photo DR/)
La première tranche des travaux de rénovation de la chaussées sur l'A9 entre Nîmes et Gallargues a eu lieu entre le 13 novembre et le 7 décembre 2020. (Photo DR/)

7 millions. C'est en euros le montant investi par Vinci Autoroutes pour la rénovation des chaussées de l'autoroute A9 sur une distance de 16 kilomètres entre Nîmes et Gallargues-le-Montueux.

87 000 véhicules en moyenne par jour avalent les 16 kilomètres de bitume sur cette portion de l'autoroute A9 située entre les échangeurs Nîmes Ouest (n°25) et Gallargues (n°26). 16% sont des poids lourds. Et leur passage à haute fréquence a pour conséquence d'accélérer le vieillissement de la chaussée. Les résultats des sondages réalisés par les équipes de Vinci Autoroutes sur ce tronçon du réseau, ont révélé des points de faiblesse sous la couche de roulement, sur la partie en béton armé continu (appelé BAC) qui présentait des fissures par endroits.

(Document Vinci Autoroutes)

D'importants travaux, dont la réalisation a été confiée à la société Spie Batignolles Malet, ont donc été engagés entre Nîmes et Gallargues, dans les deux sens de circulation et divisés en deux tranches. La première s'est déroulée entre le 13 novembre et le 7 décembre. Une quinzaine de zones longues de 5 à 40 mètres et situées sur la voie de droite exclusivement, ont été traitées pour panser les plaies en profondeur. Une vingtaine de centimètres de structure de chaussée a dû être démolie, avant de couler un nouveau béton armé continu recouvert ensuite d'une couche en enrobé drainant de quatre centimètres.

Le chantier du 13 novembre au 7 décembre en vidéo

La deuxième tranche prévue au printemps 2021

La deuxième tranche de ce chantier pour lequel Vinci Autoroutes investit 7 millions d'euros est programmée à partir du lundi 15 mars et devrait durer dix semaines. Cette fois-ci, la totalité de la chaussée sur 16 kilomètres dans un sens comme dans l'autre (donc 32 kilomètres en tout) sera traitée, puisqu'il s'agira de remplacer les enrobés de la couche de roulement sur toutes les voies de circulation y compris la bande d’arrêt d’urgence. Ce qui représente 45 000 tonnes d'enrobé drainant. Ces travaux seront effectués de nuit, Vinci Autoroutes prévoit le basculement de la circulation vers le sens opposé à partir de 21h jusqu'à 6h.

Stéphanie Marin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité