A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Lorient, des Merlus en panne sèche

Les Lorientais sont loin d'être sauvés. (Photo Maxppp)
Les Lorientais sont à la peine ces dernières semaines. (Photo Maxppp)

Ce dimanche à 15 heures, le Nîmes Olympique se déplace au Stade du Moustoir pour affronter Lorient dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. À la veille de ce match de la peur, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club breton. 

Cinq défaites lors des six derniers matches et une dernière victoire obtenue sur la pelouse de Reims. Le parcours récent du FC Lorient n'est pas sans rappeler celui du Nîmes Olympique. 19e avec seulement huit points pris en treize journée, les Merlus sont loin des attentes que pouvaient susciter leur ambitieux mercato pour lequel près de 30 M€ ont été investis.

Des recrues peu convaincantes

"Le club a misé gros sur deux attaquants, Grbic et Moffi, qui sont loin du rendement attendu pour le moment, tranche Anne Paulou, journaliste au Télégramme. Au milieu de terrain, ce n'est pas beaucoup mieux. Arrivé tardivement, Monconduit ne s'est pas vraiment imposé. L'équipe a bonne mine sur le papier, mais sur le terrain, la mayonnaise ne prend pas." 

Si les recrues offensives sont décevantes, Lorient a été porté par un excellent Wissa cet été. "L'attaque se reposait beaucoup sur lui en début de saison et il était un peu l'arbre qui cachait la forêt, note Arnaud Huchet, journaliste à Ouest France. Les Lorientais ont notamment battu une équipe de Strasbourg très affaiblie lors de la première journée. Mais la défense encaissait beaucoup trop de buts."

Une interminable disette offensive

Dernière ex-aequo avec le même bilan que celle des Crocos, l'arrière-garde bretonne a été tardivement renforcée par l'arrivée de Gravillon, prêté par l'Inter Milan. Mais ces légers progrès défensifs n'ont pas été récompensés au plan comptable. Et pour cause, Lorient reste sur une alarmante série de six matches et plus de 550 minutes sans avoir inscrit le moindre but.

"Il n'y a pas grand chose de positif à retirer de la période actuelle, estime Arnaud Huchet. L'équipe souffre d'un manque de confiance criant. Elle ne montre pas assez de caractère sur le terrain et semble incapable de se révolter quand la situation est défavorable." Dans ces conditions, la rencontre face à Nîmes fait déjà figure de tournant pour le FC Lorient, qui a un calendrier très compliqué qui l'attend lors des prochaines journées. Pour les Crocos comme pour les Merlus, ce match de la peur est une occasion en or d'oublier cette longue période de disette et de se relancer sur le chemin du maintien.

Boris Boutet

Umut Bozok vu de Lorient

Meilleur buteur de Ligue 2 sous les couleurs nîmoises en 2018, Umut Bozok n'a pas confirmé ses qualités de finisseur et enchaîne une troisième saison consécutive loin des projecteurs. "S'il a marqué un but crucial l'an passé contre Nancy, il ne s'est jamais vraiment imposé à Lorient, explique Arnaud Huchet. Pourtant, ses entrées sont souvent intéressantes et son potentiel est toujours là. Mais il ne semble pas rentrer dans les plans tactiques du coach Christophe Pélissier." Se relancer dans un autre club pourrait rapidement devenir une urgence pour l'ex-Croco, sous contrat à Lorient jusqu'en 2024.

Le joueur à suivre : Yoane Wissa

Comme une bonne partie de l'effectif lorientais, il découvre la Ligue 1 cette année. Joueur offensif le plus utilisé par Christophe Pélissier, Wissa a fait parler ses qualités de vitesse et de percussion dès les premières journées. "Depuis quelques semaines, il est un peu dans le dur, remarque Arnaud Huchet. Il a incontestablement le niveau mais il a peut-être un peu perdu confiance avec les mauvais résultats qui s'enchaînent." Émoussé, Wissa pourrait débuter sur le banc contre Nîmes. Mais sa probable entrée en jeu pourrait mettre en difficulté la défense crocodile.

Le 11 probable : Nardi - Delaplace, Laporte, Gravillon, Le Goff - Lemoine, Abergel, Chalobah -  Laurienté, Hamel, Boisgard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité