Faits Divers

ALÈS Cinq jours après sa condamnation, le jeune homme sans permis a un accident de voiture

(Photo d'illustration / Objectif Gard)

Fin d’année agitée pour le jeune Mehdi, un Alésien de 19 ans. Le 4 décembre, au tribunal d’Alès, il était condamné à 6 mois de prison avec sursis. Dix jours plus tard, ce lundi 14 décembre, il était à nouveau devant la juridiction pour des faits qui auraient pu être dramatiques.

Le premier avertissement du tribunal ne lui a clairement pas servi de leçon. Qu’en sera-t-il cette fois ? La présidente de l’audience de comparution immédiate, qui se tenait ce lundi après-midi à Alès, pose la question : « Comment sait-on que vous n’allez pas recommencer dans trois jours ? », interroge Amandine Abegg. Dans le box des accusés, Mehdi balbutie une réponse inaudible. On comprend seulement qu’il s’excuse auprès des victimes qui l’ont échappé belle.

Dans la nuit du 9 au 10 décembre, en plein couvre-feu, Mehdi est au volant d’une voiture dont il possède un double des clés. Le jeune homme, qui n’est pas détenteur du permis de conduire, a « envie de sortir » et embarque dans le véhicule deux adolescentes de 14 et 16 ans. Au volant, Mehdi s’amuse et inhale du protoxyde d’azote, un gaz hilarant qui le rend euphorique. Déboulant à vive allure dans le quartier de Tamaris, il s’amuse alors à zigzaguer, mais percute finalement un trottoir. La voiture s’envole et fait plusieurs tonneaux.

« Vous avez fait l’andouille. Il pourrait y avoir trois morts », sermonne la juge. La procureure, Nathalie Welte, est du même avis. « On a frôlé la catastrophe », dit-elle avant de proposer 9 mois de prison ferme. Le tribunal opte pour un an avec sursis et plusieurs obligations dont celle de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

1 commentaire sur “ALÈS Cinq jours après sa condamnation, le jeune homme sans permis a un accident de voiture”

  1. Bravo les magistrats. Voilà une peine d’une sévérité exemplaire, un an de sursis aprés six mois de sursis aprés un autre sursis. Voilà qui à coup sûr va décourager les jeunes de son quartier à rouler sans permis et risquer la vie de leurs concitoyens. Bravo. Gageons que quand il aura tué quelqu’un toujours sans permis, on lui mettra trois mois ferme …. sans incarcération, avec bracelet. Faut pas être trop dur non plus.
    Merci à nos magistrat de veiller si farouchement à la sécurité publique .
    Ha l’esprit de Noël….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité