ActualitésEconomie

UZÈS Le bâtiment en recherche de bras

Ce vendredi matin, lors de la matinée consacrée au bâtiment à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Bonne nouvelle ! Dans le Gard, et notamment en Uzège, le bâtiment recrute.

Alors pour « mettre l’offre et la demande en face », résume le président de la communauté de communes du Pays d’Uzès, Fabrice Verdier, l’intercommunalité, la Fédération française du bâtiment, l’Espace entreprise emploi de l’Uzège et Pôle emploi ont organisé ce vendredi matin un mini-forum de l’emploi.

Car le bâtiment est à la croisée des chemins : « Nous avons beaucoup de personnel qualifié qui part à la retraite, donc nous cherchons des personnes qualifiées ou motivés par une formation », avance le président de la Fédération française du bâtiment du Gard, Pascal Lacosta. Or dans ce secteur, « il y a plus d’offres d’emploi que de demande », explique la responsable de l’Espace entreprise emploi, Céline Michel.

La raison de cet état de fait tient sans doute à l’image que peuvent avoir les métiers du bâtiment : durs et mal payés, pour ne lister que les principales idées reçues. Certes, « c’est un métier pas toujours facile, reconnaît Pascal Lacosta. Mais c’est un des rares secteurs où quand on est motivé et qualifié on peut bien gagner sa vie et on peut évoluer. » Quant à la rémunération, « les niveaux de salaires (du secteur, ndlr) sont au-dessus de la moyenne », affirme-t-il. Bref, le secteur a évolué, et est, entre autres, en train de se féminiser. « Nous avons de plus en plus de femmes dans le bâtiment, dans la peinture, l’électricité, le métier de grutier et même en maçonnerie », avance Pascal Lacosta.

Dans la salle, une vingtaine de demandeurs d’emploi ont répondu à l’invitation lancée par les différents partenaires de l’emploi. « Si vous êtes là, ça prouve déjà une première motivation », leur dira le directeur territorial de Pôle Emploi, Philippe Blachère. Pour lui, « à partir du moment où il y a la motivation, on peut faire quelque chose, et nous avons tous les outils pour vous permettre de monter en compétences. » En clair : le bâtiment est ouvert à tous les projets professionnels, notamment de reconversion.

Sur place, Airelle Intérim, la FFB et Pôle emploi avaient des offres d’emploi à proposer, avec notamment une dizaine d’offres dans l’Uzège pour la FFB. « Nous sommes un territoire où le bâtiment fonctionne, et ces offres d’emploi non-pourvues sont un vrai sujet », commente Fabrice Verdier, qui se verrait bien organiser régulièrement des événements thématiques du genre. De quoi aider, sur un territoire certes moins frappé par le chômage que d’autres dans le département, mais qui compte tout de même 9,3 % de personnes privées d’emploi.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité