A la une

RÉTROSPECTIVE 2020 Janvier : Nîmes pleure José Pires, Benrahou débarque chez les Crocos

L'arrivée de Benrahou a changé beaucoup de choses dans le jeu des Crocos. (Photo Anthony Maurin)

La fin de l’année, c’est l’occasion de dresser le bilan des douze mois écoulés. Objectif Gard ne déroge pas à cette tradition en proposant une rétrospective quotidienne des grands événements de l’année 2020. Ce lundi, zoom sur le mois de janvier.

Les obsèques de José Pirès

Plus de 500 personnes lui ont rendu hommage à la Cathédrale Notre-Dame-de-Saint-Castor. (photo Anthony Maurin)

À Nîmes, l'année 2020 commence par des larmes. Le peintre, sculpteur et illustrateur nîmois, José Pires s'éteint dès le 4 janvier, à l'âge de 64 ans. Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, il avait étudié à Rio de Janeiro avant de finir à l'école des Beaux arts de Nîmes puis de vivre dans la cité des Antonin. Plus de 500 personnes étaient réunies à la Cathédrale Notre-Dame-de-Saint-Castor pour rendre hommage au célèbre artiste. Parmi elles, de nombreuses personnalités politiques, culturelles et sportives de la ville. José Pires laisse derrière lui une œuvre immense et variée.

Benrahou, la recrue qui change tout

Yassine Benrahou, héros du début d'année des Crocos. (Photo Anthony Maurin)

Auteur d'une fin d'année 2019 catastrophique, le Nîmes Olympique se retrouve à la traîne à la mi-saison. Relégables et inoffensifs, les Crocos ne semblent pas disposer des armes pour se maintenir. Il faut donc profiter du mercato hivernal pour recruter et renforcer considérablement l'effectif. Après une laborieuse qualification en Coupe de France sur la pelouse des amateurs de Tours (2-2; 4 tab 2), Nîmes retrouve le championnat avec la réception de Reims.

Tout juste arrivé de Bordeaux en prêt avec option d'achat, Yassine Benrahou est lancé dans le grand bain. L'entraîneur, Bernard Blaquart, le positionne en numéro 10 et lui donne les clés du jeu nîmois. Au bout d'un quart d'heure de jeu, son corner sème la panique dans la défense rémoise. Ripart en profite pour ouvrir la marque. Benrahou illumine le jeu nîmois et double le mise sur un superbe coup franc direct en fin de match. Les Crocos renouent avec le succès et lancent leur opération remontée, qui ne prendra réellement forme qu'au mois de février, après une série de trois défaites consécutives.

Notre sondage propulse Fournier en favori des municipales

À deux mois des Municipales Objectif Gard crée l’événement, en publiant les résultats de son sondage OpinionWay sur les intentions de vote du premier et du second tour. Avec 32% d’intentions de vote au premier tour, le maire, Jean-Paul Fournier, 74 ans, se hisse en première position. Une tendance que ce dernier parvient à maintenir pour conserver son siège de maire à l'issue d'un scrutin qu'il a largement dominé.

Mais alors qu'au moment de notre sondage, les électeurs nîmois semblaient sensibles à la candidature de l'écologiste Daniel Richard, crédité de 21% des voix au premier tour, c'est finalement le communiste Vincent Bouget qui crée la surprise du scrutin et s'impose comme le véritable challenger de Jean-Paul Fournier.

Jean-Marc Roubaud tire sa révérence

Jean-Marc Roubaud a annoncé qu'il ne se représenterait pas à la mairie de Villeneuve-lès-Avignon. À sa gauche, Pascale Borries est prête à lui succéder. (photo Boris Boutet)

Une page se tourne à Villeneuve-lès-Avignon. Maire depuis 1995, Jean-Marc Roubaud annonce qu'il ne se représente dans une conférence de presse son intention de ne pas se représenter en 2020. "Je suis triste de quitter mon équipe et mon administration, a t-il notamment confié, visiblement ému. Mais il faut savoir tourner la page. J'ai beaucoup donné à la chose publique. Et je suis heureux de laisser une mairie en ordre de marche dont les finances sont saines." 

Pour lui succéder, Pascale Borries est désignée. "C’est mon amie, mais elle a surtout les compétences pour être maire, présente Jean-Marc Roubaud. Elle l'a prouvé pendant 21 ans qu’elle était capable de prendre des décisions."  Les Villeneuvois la choisiront comme nouvelle maire dès le soir du premier tour.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité