A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Un jour, une porte et plein de secrets à découvrir

À Aigues-mortes, les remparts de la cité vous dévoilent leurs secrets.

Privée de ses touristes, la cité médiévale d'Aigues-Mortes est bien calme. (Photo Archives Boris Boutet)

Bon, c'est une excellente chose, Noël est derrière nous. Après les multiples ripailles assis bien confortablement autour d'une table, place maintenant à la découverte et à, peut-être, un peu d'exercice. Au moins intellectuel !

Vous connaissez sans aucun doute Aigues-Mortes, une partie de son histoire et la beauté de son coeur de ville niché au creux des remparts médiévaux bâtis par le roi saint Louis pour partir pour une énième croisade chrétienne. Tout cela s'est passé mais peut sembler lointain aux mémoires des Hommes modernes que nous sommes.

Un petit voyage dépaysant dans le temps et l'espace en cette période des fêtes de fin d'année. Une virée en Camargue qui devrait ravir petits et grands grâce à la multiplicité des attraits qu'elle offre en cette saison sans touriste !  Si aujourd'hui Aigues-Mortes est parmi les cités gardoises les plus visitées, elle compte également parmi les plus belles villes médiévales du monde ! Mais pour mieux l'appréhender autant en connaître les moindres secrets. Connaissez-vous tous les secrets des dix portes qui font la richesse de ville d’Aigues-Mortes ? Grâce au jeu un jour un porte et à ses énigmes, vous aviez dix jours pour les découvrir ou les redécouvrir !

On vous accordera le fait que nous nous y prenons tardivement et que vous n'avez plus que jusqu'au 29 décembre pour jouer. Il vous suffit d'aller récupérer les fiches énigmes de chaque porte de la cité et d'aller chercher les indices au pied des portes pour remporter la médaille d’Aigues-Mortes. C'est un jeu gratuit et ouvert à tous donc que vous pouvez faire seul, en couple ou en famille pour détendre les estomacs et les discussions endiablées.

image d'illustration Photo: Linda Mansouri

Mais que voir sur les remparts ? Déjà, vous pourrez, à leur réouverture, profiter du point de vue sur le salin et la cité. Imaginez que, depuis  le chemin de ronde, vous entrez dans les cours cachées d'Aigues-Mortes…Savez-vous qu'on aperçoit aussi la mer ? Prenez l'ascenseur et accédez à la terrasse de la Tour de Constance. Vous vous trouvez à 22 mètres au-dessus du sol. Face à vous, un panorama à perte de vue ! D’un côté l’eau, le canal, les étangs et la mer Méditerranée s’offrent à vous ; de l’autre vous découvrez la plaine, les vignes et les pâturages jusqu’à la garrigue cévenole !

Du côté du rempart nord, vous vous trouvez au départ de la visite des remparts. Un voyage entre Moyen-âge et contemporanéité. À gauche, le point de vue sur les toits d'Aigues-Mortes et les platanes vous dévoile l’extension de la ville nouvelle. À droite sur quelques dizaines de mètres, une particularité : les cours des maisons sont attenantes au rempart. Arrivés au dessus de la porte saint Antoine, le boulevard Gambetta est la seule artère qui traverse les remparts de part en part jusqu’à la porte de la Marine.

À l'est ? Fermez les yeux et écoutez car Aigues-Mortes est moins bruyante. Ici, le silence et le chant de la nature commencent à se faire entendre. Ouvrez les yeux et admirez la vue sur cette Camargue préservée aux portes de la cité. Vous êtes au dessus des quartiers bas. Au moyen âge, l’est et le nord d’Aigues-Mortes sont habités par la population la plus pauvre. Les bains publics s’y trouvent également. Les maisons sont toujours petites et blotties les unes contre les autres, pour se tenir chaud au cœur de l’hiver moyenâgeux. Encore de nos jours, l’air et le sol y sont plus humides. Les maisons ont été reconstruites au fil des siècles mais l’implantation reste la même.

Aigues-Mortes, cité médiévale à découvrir à la lumière de son histoire (Photo D.R)

Au sud et du haut des remparts, le point de vue sur les tables salantes vous invite à la contemplation. Cet or blanc, comme on l’appelait au moyen âge, est stocké à l’air libre sur plus de 20 mètres de hauteur. Il forme ainsi des montagnes de sel qu'on appelle " camelles ". Vous êtes dans les quartiers les plus riches de la cité. À l’intérieur les cours deviennent des jardins et les maisons sont plus grandes.

Enfin, à l'ouest, le point de vue sur Aigues-Mortes vous dévoile de riches maisons entourées de grands jardins. Au moyen âge, les quartiers riches étaient implantés au sud et à l’ouest. Un meilleur ensoleillement, moins d’humidité, plus d’air pur. À l'extérieur, quelques petits voiliers et péniches reconverties en habitation flottent en toute quiétude dans le port de plaisance. Les marais abritent une faune et une flore préservées.

Profitez des derniers mètres sur les remparts pour admirer le point de vue sur l'imposante Tour de Constance. Saviez-vous que l'origine de son nom fait débat ? Il pourrait désigner la constance et la durabilité de la tour. Inébranlable et imprenable depuis près de 800 ans.

Le règlement, si cela vous intéresse ainsi que le retrait de fiches sont à découvrir à l’Office de Tourisme, Place saint Louis, entre 10h30 et 15h30. Contact : 04 66 53 73 00.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité