A la uneActualités

GARD Le Prix Hemingway, une bonne manière de cogiter en ce début d’année

Les snipers des mots investissent la feria et déclarent leur flamme à Nîmes Photo Anthony Maurin).
Philippe Béranger, Marion Mazauric, Eddie Pons, Daniel-Jean Valade, Jean-Yves Bauchu, des Avocats du diable pour le Prix Hemingway (Photo Anthony Maurin).

En cette période de fêtes, l'occasion sera belle de travailler un peu l'écriture d'une nouvelle. L'association des Avocats du diable a lancé la 17e édition de son prix littéraire Hemingway et la réception des textes s’effectuera jusqu’au 28 février prochain.

Créé en 2004 par Les Avocats du diable sur une idée de Marion Mazauric et Simon Casas, le Prix Hemingway récompense chaque année une nouvelle inédite sur le thème de la tauromachie, son univers ou sa culture, d’un écrivain français ou étranger ayant déjà publié (quel que soit le support : édition classique, numérique, blog, journalisme…).

Le Prix Hemingway n'est pas forcément un prix d'aficionados. Il n’est pas demandé aux participants d’être pour ou contre la tauromachie, mais de faire œuvre de littérature à partir de cet univers, pris au sens le plus large. Les nouvelles qui candidatent au PH sont lues par le jury et le comité de sélection en français, espagnol ou anglais. À charge pour l’auteur écrivant dans une autre langue de faire traduire et présenter sa nouvelle dans l’une de ces trois langues.

Le lauréat du Prix Hemingway 2019 (photo Véronique Camplan)

L’auteur(e) de la nouvelle lauréate recevra la somme de quatre mille euros (4 000 euros) et un callejón aux arènes de Nîmes pour la temporada suivant l’année de remise du Prix, offerts par Simon Casas Production, partenaire du Prix Hemingway. La nouvelle doit être envoyée au format Word (exclusivement) par mail à l’adresse électronique suivante : prixhemingway@lesavocatsdudiable.com. Elle doit être accompagnée des documents suivants : biographie, bibliographie, coordonnées (adresse, mail, numéro de téléphone, photo de l’auteur(e) en portrait au format Jpeg). Le texte présenté doit être impérativement inédit. Il ne doit pas excéder 22 500 signes, espaces compris.

La sélection des nouvelles finalistes est effectuée anonymement par les membres du jury, assistés de lecteurs et traducteurs, aficionados ou pas. Un recueil composé de la nouvelle lauréate et des meilleures nouvelles est publié chaque année par les éditions Au Diable vauvert, partenaires des Avocats du diable et du Prix Hemingway. Comme chaque année depuis dix-sept ans, le jury sera présidé par Laure Adler et composé de la réalisatrice Marianne Lamour, de l'éditrice Marion Mazauric, des journalistes et écrivains Michel Cardoze et Claude Sérillon, de Carole Chrétiennot, fondatrice du Prix de Flore, du dessinateur et réalisateur Eddie Pons, ainsi que de la lauréate du Prix Hemingway 2020, Élise Thiébaut. Les membres du jury se réuniront pour délibérer et désigner la nouvelle lauréate à l'occasion de la Feria de Pentecôte 2021 à Nîmes.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité