A la uneActualités

LE 7H50 de Claude Rols (ARS Occitanie) : « Le vaccin est le seul moyen pour sortir de cette crise épidémique »

Claude Rols (Photo Anthony Maurin).

Claude Rols, le directeur de la délégation départementale de l'ARS Occitanie explique à Objectif Gard la stratégie de vaccination dans le Gard. Il est l'invité du 7H50.

Objectif Gard : Pourquoi la vaccination est-elle organisée dans seulement quatre établissements du Gard ?

Claude Rols : C'est parce que ce sont des établissements qui étaient prêts, tout simplement. Ils ont déjà expérimenté différentes étapes. Ils ont recueilli l'ensemble des consentements et ont mis en place des pré-visites de vaccination. Enfin, rappelons que nous sortons tout juste de la trêve des confiseurs. Beaucoup de familles sont parties en vacances. Des médecins étaient en repos quelques jours. On va donc démarrer par ces établissements et très rapidement, nous étendrons aux autres. La logistique se met en place. Tout va s'accélérer.

Face à nos voisins européens, le sentiment qui prédomine c'est d'un retard à l'allumage, non ?

Il ne faut pas se précipiter. L'objectif est de faire en sorte que la vaccination se passe pour le mieux en respectant toutes les étapes. Suite aux annonces gouvernementales, il a été décidé d'avancer la deuxième phase et de permettre aux professionnels de santé de plus de 50 ans d'accéder au vaccin dès la fin de cette semaine.

Est-ce que des centres de vaccination vont s'ouvrir dans les prochaines semaines ?

Tout est à l'étude mais ce n'est pas ce qui est privilégié pour le moment. Rappelons que nous avons vacciné contre la grippe un million de personnes en France lors des tous premiers jours de la campagne cet hiver. Et à ma connaissance, il n'y avait pas de grands centres médicaux pour le faire. Par contre, il pourrait y avoir des centres de regroupement des professionnels libéraux par exemple. Notamment dans des territoires qui subissent un désert médical. Je pense à des maisons de santé, pourquoi pas. Après, tant que nous n'aurons pas un vaccin qui bénéficie d'une logistique plus allégée notamment en matière de conservation, il sera difficile d'imaginer quelque chose de simple.

Donc demain, on ne pourra pas se faire vacciner en pharmacie...

En pharmacie, c'est non. N'oubliez pas que les pharmaciens ne sont autorisés à vacciner la population seulement pour celui contre la grippe hivernale. Pour les autres vaccins, ce sont les médecins qui s'en occupent.

Comment convaincre de se faire vacciner alors que beaucoup de Gardois sont encore dubitatifs ?

En rappelant qu'il s'agit aujourd'hui du seul moyen pour sortir de cette crise épidémique. Il n'y a pas à ce stade de traitement. La vaccination est efficace comme l'ont prouvées toutes les études scientifiques avec un taux de protection supérieur à 90%. Par ailleurs, rappelons que ce vaccin est autorisé. Le taux de sécurité est très élevé, nous n'avons donc pas de temps à perdre. En particulier auprès d'un public fragile qui a payé un lourd tribu depuis le début de la crise sanitaire.

Un mot enfin sur la situation sanitaire dans le Gard à l'heure actuelle. Estimez-vous que le couvre-feu avancé à 18 heures est une possibilité pour le Gard ?

Ce que je peux vous dire c'est que la situation dans le Gard ne s'améliore pas. On est actuellement à un peu plus de 130 en taux d'incidence, un plateau assez haut équivalent à celui que nous avions à la mi-décembre. Le taux de positivité est de 5,4%, sensiblement au-dessus comme le taux d'incidence à la moyenne nationale. On peut donc craindre qu'une accélération les prochains jours pourrait entraîner une situation équivalente à d'autres territoires actuellement en couvre-feu avancé. Il faut donc faire très attention. Encore plus parce que nous n'avons pas encore les effets des fêtes de fin d'année et les conséquences des regroupements familiaux et des déplacements de population. Nous devrions en savoir plus dans les tout prochains jours.

Propos recueillis par Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité