A la uneActualités

ALÈS Covid-19 : le centre de vaccination pour les professionnels de santé a ouvert

Le directeur du Centre hospitalier d'Alès Roman Cencic a été vacciné contre la covid-19 ce jeudi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le directeur du Centre hospitalier d'Alès Roman Cencic a été vacciné contre la covid-19 ce jeudi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Il devait ouvrir mardi prochain, il a finalement pris un peu d’avance : un centre de vaccination contre le covid-19 destiné aux professionnels de santé du Centre hospitalier d’Alès et du territoire a ouvert ce jeudi à l’hôpital alésien.

Pour cette première journée d’ouverture, 25 professionnels de santé de l’hôpital ou du bassin alésien de plus de 50 ans et/ou présentant des comorbidités ont été vaccinés. « Nous sommes dans le tempo, et nous allons monter en charge la semaine prochaine à 75 vaccinations par jour », avance le directeur des affaires générales de l’établissement Hervé Nardias.

Pour mettre ce centre de vaccination sur pied, le Centre hospitalier s’appuie sur les infirmiers libéraux de l’association AILBA, qui s’occupent déjà du drive de tests PCR pour l’établissement. L’association, qui compte 150 adhérents sur le bassin alésien, va mobiliser « 20 à 30 infirmiers, qui s’ajoutent à la quarantaine mobilisée sur le drive PCR, le tout sur nos jours de repos », précise le président d’AILBA, l’infirmier libéral Dominique Jakovenko.

Le vaccin contre le covid-19 est arrivé au Centre hospitalier d'Alès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Car ce vaccin n’est pas un vaccin comme les autres : de par sa nature, il nécessite un protocole « très pointilleux », pose l’infirmier. Les doses partent forcément du supercongélateur de Nîmes, au CHU, et à partir du moment où elles en sortent, « nous devons les utiliser dans les cinq jours, puis quand elles sortent du réfrigérateur ici, à Alès, il faut les utiliser dans les six heures, après avoir attendu une demi-heure avant de reconstituer le flacon, sinon on casse la chaîne du froid et les molécules d’ARN », précise-t-il. À l’issue de la vaccination, le patient reste en salle d’attente quinze minutes, le temps d’évacuer tout risque de choc anaphylactique, même si ce risque commun à tous les vaccins est limité, puis repart avec un certificat de vaccination.

De fait, il faut donc une organisation bien huilée, avec une prise de rendez-vous obligatoire, pour que la campagne de vaccination soit efficace. D’autant que comme le vaccin, celui de Pfizer-BioNTech, nécessite une seconde injection trois semaines après la première, il faut reprendre un rendez-vous à l’issue de la première injection. Donc « mécaniquement, nous allons monter en puissance, nous nous adapterons », note le directeur du Centre hospitalier d’Alès Roman Cencic, avant de se faire vacciner lui-même.

Pour ce lancement, le public concerné est restreint, même si pour l’hôpital il concerne aussi le personnel administratif, technique ou encore logistique, « dans le but de sécuriser la structure hospitalière », explique Hervé Nardias. Quant à la vaccination des professionnels de santé du bassin alésien, elle répond à la même logique, mais en dehors des murs de l’hôpital.

Pour cette ouverture, « nous avons eu beaucoup de prises de rendez-vous, la preuve qu’il y a une véritable attente des professionnels de santé », affirme Hervé Nardias. Une chose est sûre, le centre de vaccination, implanté dans l’unité de chirurgie ambulatoire, est parti pour durer : « ce sera une opération de longue haleine », pronostique Dominique Jakovenko.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Les professionnels de santé libéraux concernés peuvent, sur justification de leur qualité professionnelle, prendre rendez-vous pour se faire vacciner au CH d’Alès au 04 66 78 34 50 ou à l’adresse mail vaccination@ch-ales.fr.

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité