A la uneActualités

ÉDITORIAL Cette démonstration de force

Photo BDLC / Objectif Gard

Beaucoup de commentaires ont fleuri sur les réseaux sociaux dénonçant une opération de communication après l'intervention de forces policières en nombre conséquent ce mardi après-midi au Chemin-Bas d'Avignon à Nîmes. Caméras, TV nationale, presse locale : tous les ingrédients étaient là pour dénoncer tout de suite une orchestration, un spectacle. Alors oui, ne soyons pas naïfs. Après le départ de la centaine de policiers, chacun a retrouvé ses occupations. Licites et illicites. Mais ceux qui réclamé du "bleu" ont été servis. Cette démonstration de force était utile. Elle rappelle que dans les quartiers populaires de Nîmes, de France et de Navarre, ce ne sont pas encore les caïds qui font la loi. Enfin, pas pour une durée illimitée. Et qu'il n'y a pas de zone de non-droit, même si l'extrême-Droite le répète à l'envi pour faire croire que la République a abandonné ses missions régaliennes. Au contraire, l'État par la présence du préfet du Gard, a montré à quel point le sujet de la délinquance meurtrière sous fond de trafic de drogue depuis plusieurs mois à Nîmes n'est pas pris à la légère. Que les tirs, ici et là, ne resteront pas indéfiniment des actes impunis. En montrant les muscles, à grand renfort, les policiers ont souhaité aussi faire passer un message et avertir. Ils peuvent se mobiliser rapidement et efficacement si le danger guette. Et même si le bilan est maigre ou nul à la fin de l'intervention, l'objectif recherché est réussi. Les habitants inquiets depuis plusieurs semaines peuvent dormir un peu plus tranquillement, la police veille. Reste maintenant à savoir si ce premier acte sera suivi d'effet. Est-ce que le démantèlement des trafics tout azimut est réellement en marche ? Est-ce que l'on va pouvoir à nouveau circuler sans danger dans ce quartier ? L'école principale va-t-elle pouvoir retirer dans quelques temps ses barricades ? Après les paroles, la présence des "bleus". Durable, de préférence. Place maintenant aux actes concrets.

Abdel Samari

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “ÉDITORIAL Cette démonstration de force”

  1. Mais non d’une pipe en bois, faites des opérations sans prévenir ni les médias, ni la population…..à moins que, ….des fuites…… comme il y en a beaucoup de la part de nos chers représentants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité