A la uneFaits Divers

SAINT-GILLES Un professeur « agressé violemment » à la sortie du collège

(Photo d'illustration)

Info Objectif Gard. À Saint-Gilles, un professeur du collège de la ville a été agressé à la sortie de l'établissement scolaire, ce mercredi.

"Il était dans sa voiture et un homme a cassé sa vitre et l'a frappé", affirme une mère de famille. Des propos corroborés par une autre source dans la commune et confirmés à notre rédaction par Philippe Maheu, le directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN).  "Un professeur du collège a été agressé violemment ce mercredi matin par un individu dont on ne connaît pas à ce stade l'identité, indique le DASEN. Immédiatement les services de l'Éducation nationale et la rectrice sont intervenus pour apporter leurs soutiens à ce professeur." Le mis en cause serait parvenu à fuir et il est activement recherché par la gendarmerie nationale en charge des investigations. Il n'aurait pas été retrouvé pour l'instant.

Une agression qui survient alors que des rumeurs persistantes étaient véhiculées depuis hier, indiquant qu'un autre professeur de cet établissement aurait eu un comportement déplacé en classe... Ces rumeurs sont-elles à l'origine de l'agression survenue ce matin? L'individu violent à l'encontre du professeur l'a insulté. "L'enseignant visé par ces rumeurs est présumé innocent. Je n'ai pas suffisamment d'éléments pour vous éclairer sur ce qui s'est déroulé", poursuit le DASEN qui ne veut pas en dire plus en soulignant qu'une enquête était entre les mains du procureur de la République de Nîmes.

Justement ce dernier a apporté des précisions importantes ce mercredi après-midi en indiquant que trois collégiens avaient dénoncé "faussement un professeur pour consultation de sites pornographiques en classe. L'enquête dont l'exploitation de l'ordinateur du professeur révèlera le caractère mensonger de la dénonciation. Le parquet a décidé de poursuive les collégiens en justice", déclare le chef du parquet de Nîmes.

Dans un deuxième temps ce mercredi, "un homme agresse un autre enseignant à la sortie du collège en l'invectivant et en le menaçant comme étant selon lui, l'auteur de la consultation pornographique dénoncée. Il brise le pare brise de la voiture de l'enseignant qui est légèrement blessé au visage, poursuit le procureur de Nîmes en soulignant que la politique pénale du parquet de Nîmes repose sur la fermeté face aux violences contre les enseignants.

Quoi qu'il en soit l'enseignant violenté ce matin n'est pas celui qui était visé par de rumeurs totalement infondées. La gendarmerie et la justice recherchent activement l'agresseur.

A 21h15 ce mercredi 13 janvier, le parquet de Nîmes indiquait qu'un suspect dans l'agresseur de l'enseignant avait été interpellé et placé en garde à vue...

Boris De la Cruz (avec Abdel Samari)

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité