Faits Divers

NÎMES Relaxe pour le jeune accusé d’avoir frappé une femme en centre-ville

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Mi-décembre, une jeune femme qui rentrait chez elle disait avoir reçu un coup de poing alors qu’elle empruntait le boulevard Gambetta à Nîmes. Saaid, l’auteur présumé des violences, était jugé ce jeudi.

Le 17 décembre dernier, Saaid, un jeune marocain de 25 ans, était déjà passé devant le tribunal nîmois pour répondre de ces accusations. Il avait alors demandé un délai pour préparer sa défense (relire ici). Après avoir passé les fêtes de fin d’année en détention, il revient cette fois avec un nouvel avocat, Me Olivier Bessodes, qui demande dès le début de l’audience un complément d’information. « C’est vrai que la procédure est lapidaire », concède la procureure, Fanny Camelo.

Effectivement, dans ce dossier, deux versions s’opposent et impossible de savoir qui dit vrai, d’autant que la victime n’a pas fait le déplacement au tribunal correctionnel de Nîmes. C’est donc parole contre parole. Depuis le box, Saaid, par le biais d’un interprète, clame son innocence et raconte qu’il n’est ni plus ni moins la victime de cette fille et de ses amis.

Et s’il a été interpellé en possession d’un couteau avec une lame de 25 centimètres, c’était uniquement pour se défendre. « On ne saura pas ce qu’il s’est passé ce jour-là », reprend la procureure qui, devant la faiblesse du dossier, requiert contre Saaid 4 mois de prison intégralement assortis du sursis. Au vu de toutes les incertitudes, le tribunal prononce la relaxe pour les violences, mais condamne l’accusé à un mois de prison avec sursis pour le port d’arme.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité