A la uneFaits Divers

NÎMES Encore un décès par arme à feu : un garçon de 17 ans est mort ce soir

(Photo d'illustration / Objectif Gard)

Un adolescent, âgé de 17 ans, est décédé ce lundi soir après son transfert par les secours vers les urgences du CHU de Nîmes... Il avait été grièvement blessé un peu plus tôt dans la soirée après une fusillade survenue ce lundi soir vers 19h15 dans le quartier populaire du Mas de Mingue à Nîmes.

Vers 19H15 des détonations ont été entendues. Lorsque les secours sont arrivés sur place, deux mineurs étaient blessés. Pris en charge par les pompiers et des équipes médicales ils ont été évacués vers l'hôpital de Nîmes. Un troisième, blessé plus légèrement, a été découvert un peu plus tard dans le même quartier. Pour l'instant le (ou les) tireur(s) n'a pas été interpellé. Une voiture a été découverte incendiée près de là plus tard dans la soirée.

Immédiatement après les tirs le quartier a été bouclé par les policiers du commissariat de Nîmes. Le vice-procureur,Patrick Bottero, sur place pour superviser les investigations a indiqué "que la police judiciaire de Montpellier était chargée de l'enquête ouverte pour meurtre et tentative de meurtre en bande organisée, association de malfaiteur et destruction par incendie".

La semaine dernière déjà, un autre jeune homme a été pris pour cible par arme à feu dans un autre quartier populaire de la ville, celui de Pissevin, et découvert mort dans le secteur de Vacquerolles. Depuis de nombreux mois les armes parlent à Nîmes autour du marché des stupéfiants.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité