A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Pour une première nationale, le Gard va trouver sa pépite à la MIN

(Photo Anthony Maurin).
La nouvelle Maison de l'Inclusion Numérique du Gard, la première en France (Photo Anthony Maurin).

Il n'est pas question de trouver une pépite en or dans une mine, non. La Caisse d'allocations familiales (CAF) du Gard est la première en France à créer une Maison de l'inclusion numérique (MIN).

Il n'y a pas de hasard. Le Gard est certes un département pauvre où le chômage règne en roi mais les Gardois ont bien souvent des idées qui limitent la casse. Meilleur preuve, la Caf et ses envies d'innovation. Quatre objectifs en vue : la formation aux usages du numérique, l'écoute et l'entraide, devenir un laboratoire d'innovation et d'incubation, et être un carrefour et un lieu de création numérique.

" J'ai rêvé d'un centre social 3.0. Il y a bientôt 29 centres sociaux dans le Gard et il nous faut évoluer. Je suis heureux de cette inauguration car la genèse du projet date de 2015. Nous avons cherché un local de plus de 300 m² et après deux ans de travaux et quelques adaptations voilà ce nouveau "tiers lieu", ce lieu ressources destiné à lutter contre la fracture numérique ", entame François-Xavier Degoul, président de la Caf du Gard.

Ordinateurs et formation seront les clés de la réussite de cette MIN (Photo Anthony Maurin).

Cette nouvelle MIN d'informations permettra à de nombreux gardois de se faire la main avec les outils informatiques. Après le premièr guichet unique qui a vu le jour à Beaucaire il y a quelques années, encore une nouveauté nationale de la Caf dans le Gard. Le préfet, Didier Lauga, absent mais représenté par sa directrice de cabinet, Iulia Suc, est fier de cette nouvelle solution. Même Cédric O, secrétaire d'État à la Transition numérique et aux Communications électroniques, auprès du ministre de l’Économie et de la ministre de la Cohésion des Territoires, a tenu à envoyer une petite vidéo.

Pour la sous-préfète, " la période inédite que nous traversons a vu s'accroître les inégalités. Cette Maison de l'inclusion numérique est unique en France et associe l'innovation et la solidarité. Elle favorise l'égalité de l'accès aux démarches administratives. C'est une réponse à de nombreuses difficultés. Un complément du travail déjà engagé. "

L'inauguration (Photo Anthony Maurin).

Cette plateforme physique abrite un espace de coworking, un labo de démonstration de nouvelles solutions, un centre de formation pour les usagers et les professionnels de la CAF, un lieu de réflexion, de sensibilisation, de prévention sur le numérique (notamment pour les travailleurs sociaux et les éducateurs spécialisés, etc.). Souci pédagogique oblige, les concepteurs du "tiers lieu" l’ont pensé en étroit partenariat avec les acteurs locaux.

Un lieu qui croisera les divers apprentissages du numérique (Photo Anthony Maurin).

Cette maison sera mise à disposition des 170 000 allocataires de la Caf du Gard, des salariés et des partenaires notamment ceux de Pôle emploi, de l’URSSAF, de la Caisse d'assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT), de la Mutualité sociale agricole (MSA), des associations d’insertion et des centres sociaux.

Elle participe à l’offre déjà proposé par le réseau des 18 Maisons de services au public (MSAP) ou des Maisons France services (MFS) réparties sur le département et dont la CAF est un partenaire majeur. Il faut rappeler que 46 % des usagers gardois souhaitent être accompagnés dans la réalisation de leurs démarches administratives en ligne.

Des espaces modulaires (Photo Anthony Maurin).

Pour ce dispositif, singulier par sa forme et par la synergie qui s'en dégage, même la direction nationale de la Caf était de l'inauguration. Isabelle Sancerni, présidente du conseil d'administration de la Cnaf, " donner aux allocataires l'autonomie dans leurs démarches, c'est l'objectif de cette MIN. On y gagne en accessibilité. Il est vital de maîtriser ces outils pour vivre de plain-pied dans notre société. Cette Maison est remarquable car ouverte à de nombreux partenaires. La mise à disposition de ce lieu est essentielle. Cette MIN est incroyablement prometteuse et nous nous retrouverons dans moins d'un an pour la rencontre annuelle des présidents des CAF qui aura lieu à Nîmes. "

(Photo Anthony Maurin).

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité