A la uneActualitésEconomiePolitique

ATTRACTIVITÉ Lunel se « métamorph’ose » pour redevenir le trait d’union entre Nîmes et Montpellier

Photo DR ville de Lunel

La ville de Lunel confrontée à des problématiques de vacance commerciale et de paupérisation de son centre ancien, comme de nombreuses communes en France, a décidé de jouer la carte de l'audace et de l'originalité avec la réouverture des "maisons closes".

Depuis plusieurs années, Lunel s’est inscrite sans véritablement s’engager dans un plan d’actions rénovation du cœur de ville qui vise à améliorer durablement le cadre de vie des habitants et à renforcer son attractivité résidentielle et la performance économique de ses commerces.

Aujourd’hui, le nouveau maire élu et son équipe municipale portent une vraie ambition pour Lunel. Celle-ci passe prioritairement par la revitalisation du cœur de ville. "Sans artères fluides, sans réhabilitation de l’habitat dégradé et insalubre, sans la réouverture de commerces...En un mot, sans l’ouverture de toutes ces maisons closes, le cœur est voué à une mort inéluctable. Et si le cœur se meurt, c’est la ville toute entière qui s’éteindra à terme", explique le service communication de la Ville.

Cet audacieux projet de revitalisation du centre historique est donc le projet phare du mandat. Un projet s’inscrit dans un dessein plus global d’un « mieux vivre Lunel. » La mairie a prévu de faire les choses en grand : 53 M€ HT d’investissement sur 10 ans !

Une métamorph’ose pour s’ouvrir sur l’extérieur

Le cœur de ville doit s’ouvrir sur les autres quartiers de la ville et la ville doit s’ouvrir sur son environnement extérieur. Voici le point de départ de ce projet sur les 10 prochaines années. "Nous devons en effet ouvrir notre centre-ville sur l’ensemble du territoire afin qu’il redevienne un véritable centre d’attraction. Le centre historique doit redevenir un trait d'union entre les Lunellois", explique la Ville.

Pour réaliser cela, l'objectif est d'agir dans le champ de l'habitat et de l'environnement urbain. "Le centre doit être plus accueillant, plus attractif, plus facile. Nous devons le rendre habitable et consommable. Les liaisons et les interactions avec les autres quartiers doivent être plus fluides et plus lisibles", complète le service communication. "Et dans le même temps, nous devons impérativement consolider le territoire comme pôle d’équilibre entre Montpellier et Nîmes."

Lunel doit en réalité redevenir le trait d'union entre Nîmes et Montpellier. "Pour réaliser cela, nous devons transformer l’image et l’offre de la ville (offre commerciale, résidentielle, services de ville...)"

Lunel ose sa Métamorph’OSE

C’est le nom du grand projet de revitalisation du centre historique. Un dispositif d’aides complexes, mais un projet unique. "« Lunel Ose! » c’est l’expression d’une ville qui développe de gros efforts pour que son cœur de ville retrouve élégance et attraction."

Le citoyen est au centre du projet Métamorph’ose. "Le cœur de ville, c’est l’espace partagé de tous les Lunellois, pas seulement ceux qui y habitent ou y travaillent. L’amélioration durable de cet espace à vivre est un vrai bénéfice citoyen pour tous les Lunellois. L’ambition de la nouvelle équipe municipale est d'amplifier la politique de renouvellement urbain déjà engagée, en menant cet ambitieux projet Métaporph’ose, capable de produire de véritables changements en profondeur avec de réels effets sur l'activité économique."

Des actions de nature et d’échelle de temps différentes

Les actions à engager ne sont pas toutes de même nature et n’entrent pas dans les mêmes échelles
de temps. Certaines actions sont d’ores et déjà en cours. D’autres nécessiteront davantage de temps. Tous les projets ne seront pas réalisés à l’issue des six années du présent mandat, et les premiers
gros projets nécessiteront comme toujours des temps longs avant d’être visibles par des riverains
qui ne maîtrisent pas le plus souvent l’extrême complexité des démarches techniques et les incontournables temps longs avant premiers coups de pioche.

"Notre volonté n’est pas d’accélérer les calendriers dans la perspective des prochaines élections municipales. Nous prendrons le temps nécessaire pour la mise en œuvre du projet, dans une démarche de co-construction avec les administrés. Métamorph’ose Lunel 2030, c’est une ambition qui s’inscrit sur 10 ans, au delà de l’échéancier du premier mandat."

Plus d'informations : ICI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité