A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce vendredi 29 janvier

Rani Assaf, président du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin)

Retrouvez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Le président Assaf a parlé aux joueurs. En raison de la crise du covid-19 et de la perte des droits télés avec le départ de Mediapro, la Ligue 1 accuse cette saison un manque à gagner de 1,3 milliards d'euros. Une somme astronomique qui se répercute évidemment sur tous les clubs, surtout les plus petits. Au lieu des 36 M€ prévus initialement, Nîmes Olympique devrait au mieux toucher seulement 15 M€ de droits télés. Si pour faire des économies, certains clubs réfléchissent à une baisse de salaires des joueurs, ce n'est pas prévu au NO. "Ce n'est pas dans notre optique. Un contrat a été signé, on doit l'honorer", assure un proche de la direction. Une information que le président Rani Assaf est venue annoncer aux joueurs ce vendredi à la Bastide. Le patron des Crocos a également assuré que les salaires seraient versés jusqu'à la fin de la saison. Concernant les primes de victoire, elles sont toujours gelées mais "on compte les payer d'ici la fin de la saison", explique notre interlocuteur. Une promesse également faite par le président devant les joueurs. Une situation financière délicate à laquelle s'ajoute les pertes liés aux recettes du stade qui devrait contraindre le club gardois à faire des économies cet été.

Les mêmes qu'à Marseille ? Pour le déplacement des Crocos dimanche à Angers (10e, 30 pts) à 15h (22e journée de Ligue 1), lanterne rouge après la victoire mercredi de Lorient face à Dijon (3-2), Jérôme Arpinon devrait reconduire le même onze de départ qui a réussi l'exploit de s'imposer à Marseille (2-1), il y a deux semaines. Briançon et Deaux devraient de nouveau occuper l'axe de la défense. Martinez et Landre sont en phase de reprise et la recrue japonaise Ueda n'est pas encore qualifiée. Sarr et Valerio sont absents au milieu du terrain où le trio Cubas, Fomba Ripart devrait être de nouveau aligné, tout comme Ferhat, Koné et Eliasson en attaque.

Le onze probable : Reynet - Alakouch, Deaux, Briançon, Meling - Ripart, Cubas, Fomba - Ferhat, Koné, Eliasson.

L'ancien nîmois Paul Bernardoni sera certainement aligné face aux Crocos (Photo Anthony Maurin).

Plusieurs absents à Angers. Du côté du SCO, trois à quatre joueurs pourraient manquer à l’appel. Il s’agit des absents de longue date Rachid Alioui et Enzo Ebosse, mais aussi de l’attaquant Stéphane Bahoken, blessé au mollet, qui devrait être suppléé par Loïs Diony en pointe. Pilier de la défense centrale, Romain Thomas est touché au tendon d’Achille et fortement incertain pour la rencontre. Il pourrait être remplacé par Mateo Pavlovic, qui n’a plus joué depuis le 2 octobre.

Nîmes-Lorient le 24 février. La LFP a finalement décidé de reprogrammer la réception de Lorient, initialement prévu le 24 janvier, au mercredi 24 février à 19h. Après une salve de cinq rencontres en deux semaines face à Angers, Paris, Monaco, Nice (32e Coupe de France) et Dijon, ce match comptant pour la 21e journée viendra s'intercaler entre Bordeaux et Nantes, dans une série de quatre rencontres où les Crocos se rendront également à Nice. Avec ce report cela signifie que les Crocos vont recevoir à quatre reprises (Monaco, Bordeaux, Lorient, Nantes) en cinq journées.

Tennis

Bonzi toujours au top. Après sa finale à Istanbul la semaine dernière, Benjamin Bonzi confirme sa bonne forme au Challenger de Quimper. L’Anduzien a enchaîné trois victoires au forceps et en trois sets contre le Suisse Huesler mercredi, l’Allemand Maden jeudi et l’Ukrainien Marchenko cet après-midi (6/7, 6/4, 6/4) pour se frayer une place en demi-finale. Il affrontera samedi le vainqueur du match opposant l’Américain Korda au Français Couacaud dont le résultat sera connu en fin de journée.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité