A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Le match vu de Paris : le PSG et ses trop fréquents trous d’air

M'Bappe fait son crochet (Photo Anthony Maurin).

Ce mercredi au Parc des Princes, le Nîmes Olympique affronte le Paris-Saint-Germain pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. À la veille de ce match de gala, Objectif Gard présente les forces en présence au sein du club de la capitale. 

La défaite à Lorient (3-2) a surpris tout le monde. Les Nîmois, bien sûr, qui se seraient bien passés de ces trois points inattendus offerts à un concurrent direct au maintien. Mais aussi les observateurs du club qui étaient plutôt séduits par les débuts de Mauricio Pochettino sur le banc parisien. "Il y avait de vrais signes encourageants, rappelle Sébastien Nieto, journaliste sportif pour Le Parisien. Pochettino a rapidement trouvé un dispositif tactique et l'équipe a fait preuve de sérieux sur les premiers matches. Mais contre Lorient, la fin de match a été très mal gérée. Sur le troisième but des Merlus, les Parisiens attaquent à dix et laissent un boulevard à leurs adversaires." 

Une absence lourde de conséquences dans un championnat plus serré que les saisons précédentes. "Le titre ne sera pas évident à aller chercher cette année, prévient le journaliste. Même si Lille aura  bientôt de nouveau à gérer la League Europa, ils arrivent à gagner leurs matches même dans la douleur. Lyon est aussi un candidat sérieux, et même Monaco n'est que trois points derrière le PSG. Chaque faux pas se paye cash." 

Réagir après l'accident

Alors contre Nîmes Mauricio Pochettino attend une réaction de ses hommes. "On a besoin de gagner mercredi, a-t-il annoncé en conférence de presse. On doit avoir une réaction et montrer que Lorient était un accident." 

Des accidents, le PSG en a connu plusieurs cette saison. Plus sans doute que les précédentes. "Je parlerai plutôt de trous d'air, précise Sébastien Nieto. En 2020/21, Paris est plus fébrile. Même quand l'équipe mène au score comme contre Lorient ou Monaco, des erreurs peuvent changer la donne." Et si gagner en championnat est indispensable pour le club de la capitale, le 1/8e de finale aller de la Ligue des Champions trotte déjà dans toutes les têtes.

"Depuis l'arrivée de Pochettino, la charge de travail est beaucoup plus importante que sous Tuchel, estime Sébastien Nieto. On sent qu'il cherche à faire monter l'équipe en pression en vue du printemps où les rencontres sont décisives en Coupe d'Europe. Il y a une série de quatre matches pour préparer la première d'entre elles : un déplacement à Barcelone." Des rencontres que Paris, seulement 3e après une grosse moitié du championnat, aborde sous pression. La faute à ses trop nombreux trous d'air.

Boris Boutet

Le joueur à suivre : Icardi

De retour de blessure pour le Trophée des Champions début janvier, Mauro Icardi semble enfin avoir trouvé la bonne carburation. "Cet été, il était hors de forme mais il est revenu affûté cet hiver, souligne Sébastien Nieto. Il est clairement le choix numéro 1 de Pochettino, même si Kean a réussi un très bel intérim. C'est un attaquant très efficace qui crée des espaces pour ses coéquipiers. Il fait briller Neymar et Mbappé." 

La stat : 6 sur 7

En 2020-21, le Paris-Saint-Germain s'est incliné à sept reprises, cinq en championnat et deux en Ligue des Champions. "Sur ces sept défaites, Marquinhos a manqué six rencontres, pointe Sébastien Nieto. Difficile d'y voir une simple coïncidence. Il est vraiment le capitaine par excellence, celui qui stabilise l'équipe. Dans ce rôle, il est sans doute encore plus impressionnant que ne l'était Thiago Sylva." Contre Nîmes, le Brésilien manquera encore à l'appel. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ?

Le onze probable : Rico - Florenzi, Kehrer, Kimpembe (cap.), Kurzawa (ou Bakker) - Danilo (ou Gueye), Paredes - Sarabia, Rafinha, Mbappé - Icardi (ou Kean)

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité