A la uneActualitésSociété

FAIT DU SOIR Première étape, premières étoiles dans les yeux !

Christophe Laporte franchit la ligne de cette première étape en premier (Photo Anthony Maurin).

L'Étoile de Bessèges est chaque année un événement d'importance dans le cyclisme. Cette 51e édition débutait ce mercredi avec un départ et une arrivée à Bellegarde. Retour en images.

Une première étape made in Bellegarde (Photo Anthony Maurin).

143 kilomètres. Départ de Bellegarde, passages à Manduel, Redessan, Montfrin, Aramon, Vallabrègues, Beaucaire, Fourques et arrivée à Bellegarde après y être passé à deux autres reprises.

Sur le rond-point on attend les cyclistes (Photo Anthony Maurin).

Un échappée de trois coureurs a compté jusqu'à huit minutes d’avance mais le peloton a repris le trio à moins de dix kilomètres de la ligne d’arrivée. Dans la grimpette, ou plutôt la côte de la Tour, l'écart est trop faible et c'est au sprint que les coureurs se départagent.

En ville, à Bellegarde, on attend la meute en se divertissant comme on peut (Photo Anthony Maurin).

Déjà vainqueur de quatre étapes, et d'une victoire finale sur l'épreuve gardoise en 2019, c’est le Français Christophe Laporte (Cofidis), qui s’est arraché et qui a laissé dans son rétroviseur son ex-coéquipier Nacer Bouhanni (Team Arkea).

Ou en restant loin des voisins ! (Photo Anthony Maurin).

Les Français ont particulièrement brillé lors de cet après-midi puisque outre les deux premiers cités, le Gardois Alexandre Delettre (Delko), qui figurait parmi les échappés, s’est emparé du maillot de meilleur grimpeur. Demain, pour la deuxième étape, les coureurs parcourront 153 kilomètres autour de Saint-Génies-de-Malgoires et La Calmette, pour le Grand prix Nîmes métropole.

Certains se font chambrer mais prennent le challenge à coeur (Photo Anthony Maurin).
Quand les hommes de la sécurité remettent de l'ordre dans la circulation avant l'arrivée des coureurs (Photo Anthony Maurin).
Allez, c'est bientôt l'heure du passage des coureurs, certaines suivent la diffusion sur l'Équipe 21 (Photo Anthony Maurin).
Les journalistes au travail (Photo Anthony Maurin).
Et les images sont même filmées via l'hélicoptère (Photo Anthony Maurin).
Daniel Mangeas, la voix du Tour est aussi celle de l'Étoile de Bessèges (Photo Anthony Maurin).
Dernier passage pour les " touristes "(Photo Anthony Maurin).
L'échappée lors de sa première sortie de Bellegarde (Photo Anthony Maurin).
Les trois premiers (Photo Anthony Maurin).
Un pauvre retardataire au maillot jaune (fluo) s'est glissé entre les coureurs mais se fait reprendre par la patrouille ! (Photo Anthony Maurin).
Le peloton (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
D'autres partent du mauvais côté (Photo Anthony Maurin).
Après ce passage dans un rond-point la route va être libérée (Photo Anthony Maurin).
Non loin de la ligne d'arrivée, la madone est perdue dans les pétales des premiers amandiers fleuris (Photo Anthony Maurin).
La vue, Bellegarde en bas et Arles avec sa Tour Gehry au loin (Photo Anthony Maurin).
Un peu de monde pour la côte de la Tour (Photo Anthony Maurin).
Les ultimes virages (Photo Anthony Maurin).
Les caméras sont bien placées pour le dernier coude à coude (Photo Anthony Maurin).
Les trois échappés sont de retour (Photo Anthony Maurin).
En ville avec les trois échappés lors de leur second passage (Photo Anthony Maurin).
Le peloton (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
Sur la lignes d'arrivée, on attend (Photo Anthony Maurin).
Le sprint final (Photo Anthony Maurin).
Christophe Laporte remporte cette première étape, Nacer Bouhanni regarde derrière (Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
(Photo Anthony Maurin).
Le vainqueur du jour, Christophe Laporte, heureux ! (Photo Anthony Maurin).
Les Cofidis sont contents (Photo Anthony Maurin).
Christophe Lagarde, à droite (Photo Anthony Maurin).
Christophe Lagarde (Photo Anthony Maurin).
Lagarde et le maillot corail de leader (Photo Anthony Maurin).
Le Bellegardais Alexandre Delettre (Delko), meilleur grimpeur (Photo Anthony Maurin).
Jordi Meeus (Bora) meilleur jeune (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité