A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE VIDÉO Le nouvel entraîneur Pascal Plancque : « Tu acceptes sinon il faut partir »

Pascal Plancque, entraîneur par intérim du Nîmes Olympique (Photo Corentin Corger)

Première conférence de presse ce samedi après-midi pour Pascal Plancque, tout juste nommé entraîneur principal par intérim du Nîmes Olympique, qui va faire ses grands débuts sur le banc nîmois demain face à Monaco (à 15h) pour la 24e journée de Ligue 1. Retrouvez les premiers mots de Pascal Plancque dans le Best-of de la conf. 

Après le départ, acté hier, de Jérôme Arpinon, c'est Pascal Plancque, arrivé début janvier en tant qu'adjoint, qui assure l'intérim au poste d'entraîneur principal "normalement jusqu'au bout de la saison", d'après ses dires. Le nouveau coach nîmois a participé à sa première conférence de presse à la Bastide cet après-midi, la veille de diriger son premier match en Ligue 1 face à Monaco (à 15h).

Parmi les principales déclarations à retenir, Pascal Plancque a assuré qu'entraîneur principal, "ce n'est pas quelque chose après lequel je courais, je ne suis pas venu pour être numéro un." Il a confié avoir refusé dans un premier temps cette proposition mais les demandes des dirigeants et des joueurs lui ont fait changé d'avis : "je ne voulais pas me défiler donc soit tu acceptes sinon il faut partir."

Les raisons de sa nomination mais aussi ses deux expériences ratées à la tête de Boulogne-sur-Mer et Niort, le nouveau coach n'a rien éludé, "elles ont été douloureuses, c'est pour cela que je rechignais à replonger en tant que numéro un." L'homme de 57 ans a également évoqué sa méthode de management et a donné ses motifs d'espoir pour le maintien des Crocos dans l'élite.

Retrouvez ses premières déclarations en vidéo dans le Best-of de la conf : 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité