Actualités

BAGNOLS/CÈZE L’ancien secrétaire de la section PCF Gard rhodanien, Michel Tortey, est décédé

L'ancien secrétaire de la section communiste du Gard rhodanien Michel Tortey (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)
Sa voix rauque ne tonnera plus dans les manifestations bagnolaises : Michel Tortey, secrétaire de la section du Parti communiste français du Gard rhodanien de 2008 à 2020 est décédé la nuit dernière. Malgré un combat courageux, la maladie a fini par l'emporter.
La lutte a toujours fait partie de sa vie. À 15 ans, Michel Tortey travaillait dans une entreprise d'ameublement. "Je gagnais 1,50 franc de l'heure alors qu'un adulte qui faisait le même travail gagnait 2,30 francs. J'ai trouvé ça injuste. J'ai donc adhéré au Parti communiste français", racontait-il dans une vidéo.
Il s'engage donc très jeune, en 1964. Michel Tortey fut ensuite élu à Bobigny de 1983 à 2001 avant de quitter la région parisienne pour terminer sa carrière dans le Sud. D'abord dans l'Hérault, puis dans le Gard rhodanien. Il s'est installé avec sa femme, Marielle, à Bagnols/Cèze.

Ses obsèques se tiendront le 23 février au crématorium de Nîmes

Rapidement adopté par les communistes du coin, il devient secrétaire de section en 2008. Il y restera jusqu'en 2020, passant le flambeau à Elian Cellier. Michel Tortey était aussi très investi dans la fédération départementale du Gard notamment dans le secteur des finances et des fêtes. Pas une année, il n'a manqué la fête fédérale de Lézan ou encore la fête de l'Humanité où il retrouvait ses camarades militants de la Seine-Saint-Denis.
Dans le Gard rhodanien, il était de tous les combats, politiques et électoraux. En 2014, il était tête de liste aux élections municipales et figurait encore sur la liste conduite par Thierry Vincent en 2020. Son successeur et ami, Elian Cellier, rappelle qu'il avait contribué à faire éclore l'affaire "Scène Campagne" de Cornillon, qui vient d'être évoquée dans le rapport de la Chambre régionale des comptes sur l'Agglo du Gard rhodanien.
Les membres de la section PCF du Gard rhodanien garderont de lui le "souvenir d'un militant sincère, passionné et déterminé", qui va "laisser un grand vide". Leurs pensées vont vers son épouse Marielle, ses enfants et ses petits-enfants, à qui Objectif Gard adresse ses plus sincères condoléances. Les obsèques de Michel Tortey se tiendront le mardi 23 février, à midi, au crématorium de Nîmes.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité