Actualités

BAGNOLS/CÈZE Pour Orange, il n’y a pas que la fibre : il y a le cuivre aussi

Les travaux doivent se poursuivre toute la semaine au chemin de Carmignan, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’opérateur historique mène cette semaine des travaux sur son réseau cuivre du chemin de Carmignan à Bagnols. Le signe qu’Orange, qui est certes en train de déployer la fibre, ne laisse pas tomber le réseau historique en cuivre pour autant.

On distingue à peine le câble au milieu de la haie. Il dessert 35 administrés de Bagnols, dont trois entreprises, et sa situation au milieu de cette abondante végétation le fragilise. « La végétation dégrade la ligne, et la connexion peut être altérée », explique la directrice des relations avec les collectivités locales pour le Gard chez Orange, Véronique Fontaine. Il faut donc dégager cette ligne de son emplacement, or le fossé ne permet pas de la laisser de ce côté.

Orange a donc décidé de faire traverser la route à 300 mètres de ligne téléphonique. Pas si simple : de l’autre côté on retrouve une ligne à haute tension, « et on se refuse à planter des poteaux sous une ligne à haute tension, il y a un risque d’arc électrique avec la nacelle », explique Jean Carle, chargé d’affaires chez Orange. Il a donc été décidé d’enfouir 230 mètres des 300 du chantier, en y disposant trois tuyaux : « un pour la ligne cuivre, un réservé pour la fibre et un qui sert pour les manœuvres pour remplacer le câble », explique-t-il.

Par ailleurs, trois poteaux neufs en composite remplacent les poteaux en bois existants au début et à la fin du chantier, là où la ligne n’est pas enfouie. Ces travaux doivent durer toute la semaine, avec une circulation alternée sur le chemin de Carmignan en coopération avec la mairie, pour un coût « de 1 000 euros par administré », précise Véronique Fontaine. Soit 35 000 euros en tout, à la charge d’Orange, propriétaire du réseau cuivre.

Trois poteaux sont également remplacés (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Alors même si le déploiement de la fibre est en cours, notamment à Bagnols, « on fait quand même des travaux et on entretient le cuivre même dans une zone peu dense comme celle-ci », souligne Véronique Fontaine. « Le cuivre a encore de longues années devant lui, nous pensons le décommissionner (arrêter son fonctionnement, ndlr) à partir de 2030, donc il nous faut l’entretenir », explique le délégué régional d’Orange, Thierry Alignan.

L’opérateur historique investit 500 millions d’euros par an sur le réseau cuivre à l’échelle nationale. Et ce même si « ce réseau coûte de plus en plus cher, car en deux ans nous sommes passés de 19 à 16 millions de clients ADSL vu que les gens commencent à migrer vers la fibre », ajoute-t-il. Le coût par administré de l’entretien du réseau cuivre augmente donc mécaniquement.

Bref, Orange veut passer le message que le cuivre n’est pas abandonné au profit de la fibre, du moins pour l’instant. Et en termes d’interventions sur le réseau cuivre, notre beau mais capricieux département tient une place toute particulière : « L’année dernière, nous avons eu 9 000 interventions d’entretien sur le réseau cuivre en Occitanie, dont 40 % pour le Gard », note Véronique Fontaine. Les intempéries sont largement responsables de cette sur-proportion d’interventions dans le département.

Le chantier de Bagnols doit s’achever d’ici la fin de la semaine, et les clients auront une connexion fiabilisée, moins soumise à une panne éventuelle causée par la végétation. Qu’ils soient chez Orange ou pas : « On n’est pas sûrs que ce soient des clients Orange au bout », note Thierry Alignan.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité