A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 24 février

Le maestro des Costières a marqué autant de buts que Neymar cette saison (Photo Anthony Maurin).

Retrouvez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Quelle compo ? Dans une heure et demi, Nîmes Olympique affronte Lorient au stade des Costières, en match en retard de la 21e journée de Ligue 1. Pour cette rencontre, les Crocos sont privés de neuf joueurs : Dias, Briançon, Martinez, Sarr, Valerio, Deaux, Aribi et Depres blessés et Ferhat suspendu. Pourtant annoncé "indisponible" hier par le coach Pascal Plancque, Alakouch est dans le groupe tout comme Cubas, malgré "les gros doutes", qui subsistaient hier sur leurs états physiques.

Nîmes : Reynet - Burner, Guessoum, Miguel, Meling - Fomba, Ripart - Eliasson, Benrahou, Duljevic - Koné.

Lorient : Dreyer - Mendes, Gravillon, Laporte, Le Goff - Abergel, Monconduit, Boisgard - Laurienté, Moffi, Wissa.

Ripart égale Neymar ! Buteur lors des deux derniers succès des Gardois face à Dijon (0-2) et Bordeaux (2-0), Renaud Ripart conforte sa place de meilleur buteur meilleur nîmois cette saison avec six réalisations devant Ferhat et Eliasson (quatre buts). Il a également marqué face à Montpellier et sur penalty contre Reims, Saint-Étienne, et Angers. L'attaquant reconverti défenseur et désormais milieu affiche le même total de buts qu'un certain Neymar. Si le Brésilien n'a joué que 11 matchs contre 25 pour le maestro des Costières, c'est bien le nombre de buts marqués que l'on retient au final. Le Nîmois fait même mieux que Mauro Icardi, autre star du PSG, qui n'a trouvé que cinq fois le chemin des filets en 13 participations. Une stat' qui doit faire sourire Ripart, qui espère surtout se maintenir en Ligue 1 avec les Crocos.

Hier soir face à la Suisse, la Bagnolaise Sandie Toletti a fêté sa 15e sélection en Bleus (Photo Guillaume Bigot FFF)

Un retour gagnant. Trois ans et demi après sa dernière sélection en équipe de France (le 15 septembre 2017, victoire 1-0 contre le Chili), Sandie Toletti a été rappelée chez les Bleus. Samedi, elle est entrée en jeu 23 minutes lors du succès de la France face à la Suisse (2-0). Hier soir, les Tricolores se sont imposées sur le même score toujours face aux Helvètes pour cette double confrontation amicale. Pour sa 15e sélection, la native de Bagnols-sur-Cèze était titulaire et a disputé 84 minutes avant de laisser sa place à Palis. À seulement 25 ans, celle qui joue désormais à Levante (Espagne) après avoir passé sept ans à Montpellier, espère ne pas attendre de nouveau autant de temps pour retrouver le maillot bleu.

USAM

Face à Berlin, Quentin Minel est de retour dans l'effectif nîmois (Photo Anthony Maurin)

Deux changements pour Berlin. Après avoir battu hier soir au Parnasse les Roumains du Dinamo Bucarest, les Nîmois n’ont pas le temps de se reposer car ils accueillent Berlin ce soir à 18h45. Avec deux rencontres en 24h, Franck Maurice, le coach de l’USAM, aurait bien aimé faire tourner largement son effectif. Mais le technicien devra se contenter de faire seulement deux changements dans son groupe. Le pivot Benjamin Gallego restera au repos, ce qui lui permettra de ménager ses mollets, et Lou Derisbourg sort également. Ils seront numériquement remplacés par l’arrière gauche Quentin Minel et le jeune Baptiste Joblon. Le succès face aux Roumains a assuré aux Usamistes un ticket parmi les quatre premiers du groupe, synonyme de qualification en huitièmes de finale, reste à savoir à quelle place finiront-ils. Provisoirement première, la Green team devra battre Berlin puis Kristianstad pour espérer le rester.

Le groupe retenu : Gouaze, Desbonnet ; Minel, Derisbourg, Vincent, Rebichon, Salou, Dupuy, Tesio, Guigou, Kavticnik, Tobie, Acquevillo, Nieto, Acquevillo, Hesham, Sanad.

Athlétisme

La Nîmoise Wided Atatou s'est distinguée lors des championnats de France d'athlétisme (Photo agenceathletestudio)

Atatou en bronze. Outre l'actualité des clubs professionnels gardois, la Minute Sport c'est aussi l'occasion de mettre en avant ceux qui pratiquent une discipline individuelle. À l'image de Wided Atatou, membre de l’Entente nîmoise athlétisme (ENA), qui a décroché sur 200 mètres la médaille de bronze en catégorie Élite, le week-end dernier, lors des championnats de France en salle à Miramas (Bouches-du-Rhône). La Nîmoise a été privée de titre national pour seulement trois centièmes. Sur la même distance, elle a revanche conservé son titre en Espoirs. Une prestation remarquée, pour celle qui avait déjà remporté deux médailles d'argent Élite sur 100 et 200 mètres lors des derniers championnats de France en extérieur, puisque la Gardoise a battu son record personnel sur 200 m en 23''58. Désormais, Wided travaille d'arrache-pied pour atteindre les minima afin de se qualifier aux Jeux Olympiques de Tokyo.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité