A la uneActualités

EXCLUSIF L’ancienne base Oc’Via sera bien le terrain de la nouvelle maison d’arrêt du Gard

Photo Objectif Gard

Comme annoncé par Objectif Gard le 9 février dernier, l'implantation de la prochaine maison d'arrêt dans le Gard devait être dévoilée dans les tous prochains jours. C'est désormais le cas puisque selon nos informations exclusives, c'est le terrain nîmois qui a été retenu par les services du garde des Sceaux.

La nouvelle a été annoncée officiellement par le Premier ministre, Jean Castex, la semaine dernière lors d'un tête à tête avec la députée du Gard Françoise Dumas. Qui a gardé le secret, laissant les services d'Éric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice, prévenir les élus d'Alès. En premier lieu, Max Roustan, le maire et Christophe Rivenq, le président d'Alès Agglomération. Ainsi que les députés Olivier Gaillard et Annie Chapelier. C'est chose faite depuis ce milieu de semaine. Même si du côté de la capitale des Cévennes, on souhaite écrire un courrier au garde des Sceaux pour comprendre les raisons de ce choix...

En tout état de cause, c'est donc le site nîmois de l'ancienne base Oc'Via qui a été retenu pour la prochaine prison du Gard. Ironie de l'histoire, ce sont les services de la préfecture qui avaient suggéré ce terrain. Un grand entrepôt logistique devait se construire. Finalement, il n'en sera rien. "Le terrain coche toutes les cases" selon les observateurs avisés. Pas d'habitation à proximité, plat et peu cher.

Maintenant que le choix est fait, reste à fixer le calendrier du début des travaux. Et des perspectives pour soulager la seule et unique maison d'arrêt du département située à Nîmes, largement surpeuplée. Du côté de Nîmes métropole, on se frotte les mains. Cette nouvelle construction devrait permettre de développer tout autour du foncier économique et des emplois...

Edité : À 18 heures, ce vendredi, la députée Françoise Dumas confirme nos informations diffusées plus tôt dans un communiqué à la presse locale. "A la suite de l’entretien que j’ai eu avec le Premier Ministre jeudi dernier, le Garde des Sceaux, Monsieur Eric DUPONT-MORETTI, vient de me confirmer que, dans le cadre du Plan prison, le projet d’implantation de la future maison d’arrêt du Gard, sera bien nîmois. (...) Je me réjouis des efforts concrets déjà engagés par le Gouvernement dans le cadre du dispositif d’accroissement des capacités de la Maison d’Arrêt actuelle. Il permettra de créer d’ici 2023, 150 places supplémentaires, et l’aménagement des parloirs et des sanitaires. Les travaux ont débuté en janvier 2021. L’annonce de la création d’un nouvel établissement pénitentiaire à Nîmes sur le site de l’ancienne base Oc’via est une décision de bons sens, pragmatique et respectueuse des besoins des détenus et leurs familles, des forces de sécurité, particulièrement exposés et mobilisés lors d’opération de transfèrement de détenus, et des personnels pénitentiaires, qui travaillent dans des conditions d’insécurité préoccupantes. Cela permet de répondre à une réelle urgence sociale et judiciaire. Cette implantation sur l’agglomération nîmoise permettra de garantir une cohérence dans le parcours de détention, une plus grande proximité des institutions judiciaires de première importance et d’un plus grand respect des droits de l’Homme."

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

1 commentaire sur “EXCLUSIF L’ancienne base Oc’Via sera bien le terrain de la nouvelle maison d’arrêt du Gard”

  1. Mdr, vous pouvez en construire des prisons avec tout les « complotistes » et personne qui pense par elle même et qui se laisse pas faire !! il va en faloire de la place en prison pour s’en débarrasser !! LoL quand certain gendarme et même le tribunal d’Ales se dispensé des procédures et des lois a quoi elles serves vos prison ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité