ActualitésPolitique

BAGNOLS/CÈZE La mairie lance une grande consultation citoyenne

Le conseiller municipal Mourad Abadli et le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Vingt-cinq questions sur le cadre de vie, les solidarités, la sécurité, la tranquillité publique et la culture : la mairie de Bagnols lance sa première consultation citoyenne, qui débutera la semaine prochaine.

L’idée avec ce questionnaire est « de mettre un coup d’accélérateur sur la communication directe vers les concitoyens », explique le maire Jean-Yves Chapelet. Or, en ces temps de crise sanitaire, la mairie a dû mettre entre parenthèses ses réunions de quartier, « utiles pour échanger, informer, faire remonter les problématiques, prendre le pouls de la commune », note le maire. « Les administrés sont demandeurs de ce contact, là il y a un manque », abonde le conseiller municipal délégué à la Démocratie de proximité, Mourad Abadli.

Face à ce contexte, la mairie a repensé sa manière de s’adresser à la population. « Nous avons multiplié les vidéos, il y a une vraie attente. La dernière vidéo a été vue plus de 3 000 fois, mardi soir. J'ai répondu aux questions en direct sur Facebook, et nous mettons deux autres volets en place », avance Jean-Yves Chapelet. Le premier des deux est donc cette grande consultation citoyenne sous forme de questionnaire.

L’idée est de mieux connaître « les aspirations de nos concitoyens, pour mettre en œuvre dans les six mois les aspirations les plus marquantes », affirme le maire. Le questionnaire permettra « de définir les priorités », ajoute Mourad Abadli. Pour illustrer, le maire donne l’exemple de la première question, relative à la création d’une passerelle piétonne sur le pont de Cèze : « Nous sommes lauréats d’un appel à projets de l’État. C’est un projet à 4 millions d’euros, et si à la fin il reste un million à la charge de la mairie, il faudra arbitrer. Si une grande partie des Bagnolais approuvent le projet dans le questionnaire, j’aurai plus de facilités à arbitrer. »

Le maire y voit donc « un outil d’orientation politique », auquel s’ajoutera au cours du mandat le deuxième volet évoqué par le maire plus haut. « Des référendums numériques sur des sujets ponctuels », pose Jean-Yves Chapelet, sans précision à ce stade sur l’éventuelle première question qui serait posée.

En attendant, le questionnaire de cette grande consultation citoyenne va être distribué à partir du lundi 8 mars dans les 10 200 boîtes aux lettres de la ville avec le prochain numéro du Bagnols Bouge. Il sera à remettre d’ici le 9 avril, au choix, à l’Hôtel de ville, à la mairie annexe, à la médiathèque, à la maison des associations ou au CCAS, voire par courrier à l’adresse indiquée sur le document. Une version en ligne sera lancée lundi sur le site et les réseaux de la Ville. Notez que le questionnaire peut être rempli anonymement.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité