Actualités

GARD Le député RN Nicolas Meizonnet en colère contre les possibles suppressions de classes

Le conseiller départemental RN de Vauvert et député de la deuxième circonscription du Gard (Photo : droits réservés)
Le conseiller départemental RN de Vauvert et député de la deuxième circonscription du Gard (Photo : droits réservés)

Ce soir dans l'émission Bonsoir le Gard sur Objectif Gard, Béatrice Leccia, vice-présidente de la FCPE du Gard et coordinatrice régionale à l’académie de Montpellier a révélé lors du débat avec le Dasen du Gard les intentions de suppression de 50 classes dans le Gard dans le cadre de la prochaine carte scolaire. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir Nicolas Meizonnet, député RN du Gard.

"Le Gouvernement envisagerait de fermer près d’une cinquantaine de classes dans le Gard dès la prochaine rentrée scolaire. Je m’oppose à cette décision qui serait irresponsable" explique le député du Rassemblement national.

Selon lui, "ces fermetures conduiraient à une augmentation du nombre d’élèves par classe qui serait absurde au regard de la baisse du niveau scolaire depuis plusieurs années et de l’explosion des violences dans nos écoles. Cette décision serait également insensée en pleine crise sanitaire qui implique le respect d’une distanciation physique et impose un meilleur suivi pédagogique des élèves face à la hausse des décrochages. Par ailleurs, la fermeture de classes compliquerait le quotidien de nombreuses familles et accélèrerait la désertification rurale."

C’est pourquoi Nicolas Meizonnet annonce avoir "formellement interpellé par question écrite le ministre de l’Éducation nationale afin qu'il renonce à la suppression injustifiée de classes dans le Gard. Je lui propose de conditionner toute fermeture à l’organisation d’une concertation préalable et à l’accord du maire."

Il est important de préciser que Philippe Maheu, le Dasen du Gard a expliqué ce soir dans l'émission Bonsoir le Gard que ces suppressions ne sont pas encore totalement validées puisque les annonces autour de la prochaine carte scolaire auront lieu la semaine prochaine. Par ailleurs, le Gard subit un déficit démographique avec une baisse de 750 élèves à la rentrée prochaine. Enfin, le Dasen a fait savoir que la suppression de classes devait être prise en compte nonobstant les ouvertures de classes qui seront aussi annoncées la semaine prochaine.

Lire aussi : DIRECT VIDÉO Bonsoir le Gard avec le Dasen du Gard, Philippe Maheu

Publicité
Publicité
Publicité

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité