Actualités

NÎMES Le Parti Communiste milite pour que le vaccin devienne un bien public


Les militants se sont retrouvés ce jeudi matin, à Nîmes,  devant l’antenne nîmoise de l'Agence régionale de santé (ARS), pour dénoncer la politique gouvernementale en matière de vaccination. 
À l’appel du Parti Communiste Français (PCF), une trentaine de sympathisants s'est donnéé rendez-vous, ce jeudi matin, rue du mail à Nîmes. Le lieu n’a pas été choisi au hasard car il correspond à l’adresse de l’antenne nîmoise de l’ARS. Les manifestants sont venus pour critiquer la politique gouvernementale dans le domaine de la vaccination.
« Pas de profit sur la pandémie », a lancé Denis Lanoy. Le secrétaire de la section PCF de Nîmes visait l’industrie pharmaceutique : « Il faut sortir le vaccin des entreprises pharmaceutiques. La réponse à la crise ne peut-être que collective ». Europe Écologie les Verts (EELV) était aussi représenté par l’intermédiaire de Sibylle Jannekeyn : « Les firmes pharmaceutiques ne sont pas en mesure de répondre à la demande. Il faut une levée des brevets sur les vaccins », a suggéré la responsable d’EELV à Nîmes.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité