Faits Divers

NÎMES Agression d'un jeune de 15 ans à la sortie d'un bar, l'adolescent perd un oeil

(Photo illustration Anthony Maurin).
"Une rixe pour une raison futile ou stupide, pour un mauvais regard peut-être, mais avec des conséquences graves et irréversible", résume jeudi 11 mars, le président du tribunal correctionnel de Nîmes, Jean-Pierre Bandiera.
Le 23 février 2018, il est près de minuit lorsque des jeunes ont une altercation à l'intérieur d'un bar situé sur l'avenue Victor Hugo à Nîmes. Les videurs expulsent un jeune de 15 ans et ses amis, tandis que le groupe concurrent, "des jeunes légèrement plus âgés" sortent également de l'établissement. C'est à ce moment-là qu'un lycéen va se jeter sur le garçon de 15 ans en lui mettant un violent coup de poing au visage. La victime qui fréquentait ce bar pour l'une de ses premières sorties nocturnes, tombe au sol, inanimée quelques secondes.
Pour ce garçon frêle qui n'ose pas approcher de la barre, probablement intimidé de croiser les magistrats pour la première fois de sa vie et de revoir son agresseur, les conséquences vont être dramatiques. Il a définitivement perdu son œil à cause d'un nerf optique touché. "La justice va passer, mais lui doit supporter tous les jours le regard des autres et il devra faire ainsi toute sa vie", souligne maître Montfort.
Côté agresseur inconnu jusque là de la justice, il avoue avoir mis un coup, un seul coup, "à cause de la colère". Une histoire de gamins et d'alcool. Un prévenu qui, juste après les faits, racontera ses exploits à des témoins, avant de quitter les lieux sans se préoccuper de sa victime. Les pompiers vont le transporter dans un état grave aux urgences. L'agresseur écopera de 3 ans de prison dont 2 ans avec sursis probatoire.

Boris de la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité