Actualités

GARD La Fondation Orange lance bientôt ses tiers-lieux dans la région


Jusqu’au 30 avril 2021, les tiers-lieux peuvent déposer un projet axé sur l’inclusion numérique et culturelle.
Dans le contexte actuel de crise sanitaire, l’inclusion numérique, la relocalisation, la revitalisation des territoires sont plus que jamais des enjeux majeurs dont les tiers-lieux sont des acteurs moteurs. La Fondation Orange croit depuis plusieurs années aux lieux alternatifs comme carrefour de rencontres, d’échanges où le collectif et la créativité sont de vrais leviers pour l’insertion des personnes. Le modèle très ouvert des tiers-lieux mixe les différents publics et recouvre un terme générique qui englobe les espaces de télétravail, co-working, fablab, pépinière, café associatif, etc., pouvant accueillir toutes sortes d’activités et d’événements.
C’est par le biais d’un appel à projets qu’Orange compte faire parler de sa nouvelle action. Il s’inscrit dans la démarche de la Fondation Orange autour de l’éducation numérique et de l’inclusion culturelle des personnes en insertion sociale et professionnelle. Pour la cinquième année consécutive, cet appel à projets s’adresse à des lieux solidaires qui ont un projet axé sur l’inclusion numérique et culturelle dans des zones rurales de moins de 10 000 habitants. Cette année, un critère a été ajouté sur la sensibilisation au numérique responsable et au développement durable.
Les résultats des courses seront annoncés après réunion du comité en juin prochain, mais d’ici le 30 avril, les tiers-lieux peuvent candidater en ligne, toutes les informations étant disponibles sur le site de la Fondation : https://www.fondationorange.com/Appel-a-projets-Tiers-Lieux-Solidaires-2021.
La Fondation Orange aide au développement de ces lieux au potentiel éducatif, social et solidaire. Elle accompagne aujourd’hui 32 tiers-lieux solidaires en France. Avec des valeurs de partage, de convivialité et de solidarité du territoire, le tiers-lieu permet aux personnes éloignées du numérique d’accéder à des accompagnements/parcours/projets numérique mais aussi des activités variées dans un écosystème participatif.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité