A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

FAIT DU JOUR Un bon point sans mauvais poing

Jour de derby, un bon point pris. Retour en images après le Nîmes Olympique-Montpellier Hérault Sporting Club.

Le but de Moussa Koné (Photo Anthony Maurin).

Le derby s'annonçait chaud aux Costières. Pas de vainqueur sauf peut-être le jeu qui a été plaisant et accroché. Les Crocos auraient pu gagner mais les Montpelliérains ne pouvaient pas perdre. 1-1, tout le monde semble content. À l'année prochaine ?
"Bien sûr qu'on se reverra l'année prochaine!" laisse échapper un joueur de Montpellier à la fin du match. Un joueur qui n'a jamais été Nîmois mais qui avait déjà joué un derby. Un message cependant rassurant sur la situation des Crocos, toujours dans la zone plus ou moins rouge après 29e journée en Ligue 1 cette saison.
Il faut dire que la tension était palpable entre les deux clubs. Normal, c'est un derby ! Dès la veille du match, les supporters nîmois avaient fait monter la température en réservant un bel accueil aux joueurs à La Bastide pour leur ultime séance d'entraînement avant la rencontre. Plus de 200 personnes et une chaleur du public qui manque vraiment lors des rencontres... Cette bouffée d'oxygène a sans doute aidé les Crocos à se mettre dans le match.

Ce dimanche matin, en-dehors du stade, pas de débordement et une nouvelle fois un très bel accueil fait par les supporters nîmois à leur équipe. "C'était vraiment exceptionnel. C'est quelque chose que je n'avais pas imaginé" a confié Moussa Koné, le buteur qui aurait pu devenir l'idole de tout un peuple. Mais il n'a pas rejoint Ramdane, Mandrichi et Ripart au panthéon des buteurs décisifs face au rival montpellierain. L'ambiance est excellente et pas mal de monde se presse aux abords des Costières pour ce neuvième derby en Ligue 1 entre ces deux formations. 200 à 300 personnes pour communier une dernière fois avant l'entrée des joueurs dans l'enceinte sportive.
"J'ai connu des derby Lille - Lens, mais là la ferveur était supérieure. On prend la mesure de l'antagonisme entre les supporters des deux clubs", a commenté Pascal Plancque, l'entraîneur nîmois qui en a pourtant vu d'autres dans sa carrière. La rencontre tant redoutée entre les supporters gardois et le bus héraultais n'a pas eu lieu. Au prix d'une organisation millimétrée, les Montpelliérains sont arrivés pendant que les Nîmois communiaient avec leurs joueurs. Le tout à proximité d'une centaine de mètres.

Sur la pelouse, les deux équipes ne sont pas au complet mais les Nîmois ont prévu de jouer. Des buts refusés, une barre transversale, un poteau... Bref, du beau jeu et un derby des plus plaisants. Les deux clubs nous avaient habitué à des oppositions fades, fermées et tendues. Cette fois, on a vu du jeu des deux côtés.
L'absence des supporters a peut-être apaisé les esprits mais on ne peut pas s'empêcher de regretter que ce match se soit joué devant des tribunes vides. Quand Moussa Koné a ouvert le score, l'explosion de joie nîmoise aurait dû être entendue au-delà du Vidourle. Autant que les sifflets qui auraient accompagnés l'égalisation de l'ancien Crocodile Andy Delort. Et Savanier ? Quel accueil lui auraient réservé ses anciens fans ? Nous ne le seront jamais.
Pour les Crocos, ce quatrième match consécutif sans défaite aux Costières est positif même s'ils peuvent nourrir des regrets. "J'espère qu'ils se maintiendront et qu'on aura des derbys l'année prochaine", a souhaité (du bout des lèvres) Michel Der Zakarian, l'entraîneur du MHSC. Pour une fois, Montpellierains et Nîmois sont d'accord sur un point.

Un cri d'encouragement en faveur des Montpelliérains par un automobiliste immatriculé 34 et la chasse à l'Héraultais est ouverte deux heures avant le match. (Photo Anthony Maurin).
Jour de derby, très belle ambiance devant les Costières à l'accueil du bus des joueurs gardois (Photo Anthony Maurin).
Dans le même temps, les joueurs héraultais arrivent au stade laissant sans voix les supporters crocos. (Photo Anthony Maurin).
Lors de la traditionnelle reconnaissance de la pelouse, Téji Savanier et Anthony Briançon s'expliquent (Photo Anthony Maurin).
Pendant que Meling s'apprête à monter en tribune pour purger sa suspension (Photo Anthony Maurin).
La Préfète Marie-Françoise Lecaillon est venue au stade. (Photo Anthony Maurin).
Le Directeur départemental de la Sécurité publique, Jean-Pierre Sola, aussi (Photo Anthony Maurin).
Anniversaire du capitaine Ripart et tifo croco (Photo Anthony Maurin).
L'échauffement (Photo Anthony Maurin).
Le président Assaf pose pour une prochaine photo à paraître dans l'Équipe (Photo Anthony Maurin).
Puis, Assaf et Hammache discutent un peu... (Photo Anthony Maurin).
L'union avant le coup d'envoi (Photo Anthony Maurin).
Même Laurent Paganelli est stressé ! (Photo Anthony Maurin).
Premier derby pour le coach Pascal Plancque (Photo Anthony Maurin).
Le 11 de départ (Photo Anthony Maurin).
Benrahou va se créer la première occasion une fois la ballon gratté par ses coéquipiers (Photo Anthony Maurin).
Alakouch d'emblée d'attaque (Photo Anthony Maurin).
Ueda saute plus haut mais ne cadre pas (Photo Anthony Maurin).
Ripart s'en veut d'échouer si près du but... (Photo Anthony Maurin).
On passe sur le côté gauche et Miguel est à l'aise (Photo Anthony Maurin).
Ueda fait un bon début de match (Photo Anthony Maurin).
Ferhat frappe bien mais Omlin veille (Photo Anthony Maurin).
Ferhat déborde (Photo Anthony Maurin).
Ripart se bat dans le airs (Photo Anthony Maurin).
Reynet sauve les siens à de multiples reprises (Photo Anthony Maurin).
Koné y met du coeur (Photo Anthony Maurin).
Landre relance (Photo Anthony Maurin).
Ripart file sur le côté gauche (Photo Anthony Maurin).
Koné reçoit un bon ballon dans la surface, s'aide-t-il de la main ? (Photo Anthony Maurin).
Koné est seul devant le but (Photo Anthony Maurin).
Koné tire mais butte sur Omlin (Photo Anthony Maurin).
Reynet montre les crocs et sort les poings (Photo Anthony Maurin).
Dans un duel aérien, Miguel se fait bousculer, Paquiez le remplacera avant la pause (Photo Anthony Maurin).
Les efforts sont faits par les Crocos (Photo Anthony Maurin).
Après un poteau d'Alakouch, les Crocos s'élancent vers l'avant à l'image du trio Alakouch, Fomba, Benrahou (Photo Anthony Maurin).
Ferhat rate le coche (Photo Anthony Maurin).
L'un des derniers assauts nîmois avant la mi-temps (Photo Anthony Maurin).
Benrahou se fraie un chemin entre les Montpelliérains (Photo Anthony Maurin).
Au retour des vestiaires, La Défense nîmoise se resserre (Photo Anthony Maurin).
Mais devant, le jeu est à la liberté de style (Photo Anthony Maurin).
Ripart combine bien avec Ferhat (Photo Anthony Maurin).
Monsieur Eric Wattellier était l'arbitre de la rencontre (Photo Anthony Maurin).
Savanier et Ferri rouspètent ! (Photo Anthony Maurin).
Premier but héraultais refusé (Photo Anthony Maurin).
Les Crocos hors jeu...? (Photo Anthony Maurin).
Ferhat lance son appel (Photo Anthony Maurin).
But de Delort qui a mangé des Crocodiles d'Haribo... Eh ben non, refusé par la VAR une nouvelle fois ! (Photo Anthony Maurin).
Ferhat centre pour Koné... (Photo Anthony Maurin).
Koné se jette et reprend victorieusement l'offrande (Photo Anthony Maurin).
Le but de Moussa Koné, les Crocos passent devant, 1-0 (Photo Anthony Maurin).
Koné savoure (Photo Anthony Maurin).
Les Crocos aussi ! (Photo Anthony Maurin).
Double changement de Pascal Plancque, Eliasson et Deaux font leur entrer à la place de Benrahou et Koné (Photo Anthony Maurin).
Deaux tente un lob de plus de 40 mètres mais Omlin sort le cuir de sa lucarne (Photo Anthony Maurin).
But des Montpelliérains... Tête de Delort pour le 1-1(Photo Anthony Maurin).
Fomba a gardé du jeu pour cette fin de partie (Photo Anthony Maurin).
Reynet fait de l'espace devant lui... (Photo Anthony Maurin).
Et c'est fini, les Crocos font match nul face à leurs voisins héraultais (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité