ActualitésSociété

GARD Les violences sexistes et sexuelles dans le sport, l’affaire de tous

Le séminaire contre les violences sexuelles dans le sport (Photo du séminaire).
Le séminaire contre les violences sexuelles dans le sport (Photo du séminaire).
Le lundi 8 mars dernier, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, s’est déroulé le premier séminaire de lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans le monde du sport dans le Gard.

L’objectif était de sensibiliser à ces thématiques, les acteurs gardois de la jeunesse et des sports, afin de mieux les accompagner, les aider à prévenir et repérer les situations de dérive, de libérer la parole. Initialement prévu en présentiel sur une journée complète, associant une conférence le matin puis des ateliers collaboratifs l'après-midi, les conditions sanitaires ont compliqué la situation.

Désireux de maintenir malgré tout cette action, le choix a été fait de proposer ce temps fort en présentiel pour les intervenants avec une retransmission en visioconférence pour les participants depuis l’hémicycle de Nîmes Métropole, mais en se limitant à une matinée de conférence. Ce sont donc près de 100 personnes qui ont montré leur intérêt à cette thématique toujours d’actualité en s'inscrivant puis en participant à ce séminaire. Les ateliers prévus, non pas annulés mais seulement reportés, seront proposés ultérieurement, en présentiel ou en visioconférence, selon les possibilités à venir.

Des intervenantes de haut niveau

Cet évènement a donc pu compter sur la présence de plusieurs personnalités pour ouvrir ce séminaire où se sont côtoyés Franck Proust (président de Nîmes métropole), Philipp Montagut (président du CDOS Gard), David Tebib (diplomate civil détaché auprès d’une ONG affiliée aux Nations Unies), Philippe Maheu (directeur académique des services de l’Éducation nationale du Gard) et Frédéric Loiseau (secrétaire général de la préfecture du Gard).
Après ces propos introductifs, trois temps forts ont ponctué la matinée offrant la possibilité aux participants d'interagir lors de temps de questions-réponses. Premier temps fort, la présentation de la réglementation juridique en vigueur afin de présenter le contexte. Deuxième, la table ronde réunissant quatre sportives de haut-niveau et un expert, venus apporter leurs témoignages sur les propos sexistes dans le sport. Pour ce temps, Karine Chambonneau (Championne de BMX et fondatrice de l’association SCUD), Gaelle Mignot (Internationale de Rugby à XV), Lucie Mobarek et Prathna Jalim (pongistes de l’ASPC Nîmes Tennis de table). Enfin, Philippe Liotard, sociologue et anthropologue s'est exprimé sur les mécanismes et vulnérabilités en lien avec les agressions sexistes et sexuelles.

L'union fait la force

Un dernier tableau en deux temps avec Violaine Chabardes (intervenante régionale Occitanie de l’association Colosse aux pieds d'argile) qui a présenté toutes les actions menées par l'association et les délits et risques encourus, pour prévenir les agressions sexuelles dans le sport. Par la suite, le docteur Pierre Costa, conseiller départemental de l'Ordre des médecins du Gard, a présenté quant à lui le point de vue du corps médical dans le cas de violences sexuelles.

Le projet était coorganisé par la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) du Gard et sa déléguée aux Droits des femmes et à l'égalité du Gard, avec le service départemental à la Jeunesse, à l'Engagement et aux Sports de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale du Gard (DSDEN), en partenariat avec le Comité départemental olympique et sportif du Gard (CDOS 30) et l'association Sport Culture Développement (SCUD) et constitue la première étape d’une démarche inscrite sur le long terme. Place désormais à de nouvelles actions pour lutter contre les violences dans le sport.

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité