A la uneActualités

UZÈS Coronavirus : au lycée polyvalent Charles-Gide, les classes de seconde et de terminale placées à l’isolement

Pour retourner en classe, les élèves actuellement placés à l'isolement devront présenter un test PCR ou antigénique négatif ou une attestation sur l'honneur. (photo d'illustration / Creative commons / Bissorte)
Dans un mail en date du 16 mars, l’équipe de direction du lycée polyvalent Charles-Gide à Uzès fait part aux parents de la situation sanitaire dans l’établissement. Plusieurs cas de variants sud-africain ou britannique ont été signalés entraînant le placement à l’isolement de nombreux élèves.
Ce lundi 15 mars, deux cas de covid-19 positifs au variant sud-africain ou brésilien ont été enregistrés chez les secondes générales du lycée. « Le variant sud-africain ou britannique est un variant contagieux qui se propage rapidement. Dans ce contexte fragile, le proviseur, selon les directives de l’ARS et du cabinet du directeur académique, décide de fermer le niveau des secondes, par précaution et afin de stopper la propagation », est-il indiqué dans le mail.
L’ensemble des classes de seconde générale est donc placé à l’isolement à compter de ce mercredi 17 mars jusqu’au dimanche 28 mars inclus. La reprise des cours pour le groupe 2 de ce niveau est donc prévue le lundi 29 mars. « Les élèves ne souhaitant pas pratiquer un prélèvement antigénique ou PCR devront respecter une durée d’isolement plus longue, avec une reprise au mercredi 31 mars 2021 », précise l’équipe de direction.

L'ensemble des classes de terminale placé à l'isolement jusqu'au lundi 22 mars

Depuis le mercredi 10 mars, l’ensemble des classes de terminales générales et technologiques est aussi placé à l’isolement. Des cas positifs au variant sud-africain ou britannique ont aussi été signalés et concernent 7 élèves et un enseignant. Pour eux, le retour en classe est acté le lundi 22 mars. De même que pour les secondes, les élèves ne souhaitant pas pratiquer de test antigénique ou PCR devront retourner en classe plus tardivement, le jeudi 25 mars.
Pour regagner leur classe, les élèves actuellement à l’isolement devront remettre des résultats négatifs de test au professeur de la première heure de cours le jour de la reprise. Les familles ne souhaitant pas transmettre des résultats médicaux individuels devront remplir une attestation sur l’honneur.

L'équipe de direction appelle au respect strict du confinement pour les élèves concernés

Quant aux classes de première, aucun cas de variant n’a été enregistré. « Les cours se déroulent selon l’organisation en alternance mise en place », indique l’équipe de direction. Cette dernière insiste la nécessité du « respect strict de l’isolement » afin « d’enrayer la propagation du virus ». Elle déplore la circulation sur les réseaux sociaux de nombreuses vidéos « de rassemblements festifs organisés le week-end dernier, sans respect des gestes barrières ».
Et d’ajouter : « Nous sommes bien évidemment conscients que cela ne concerne pas tous les élèves mais nous appelons, encore une fois, à la prudence car les effets de ces événements impactent en conséquence et de façon importante les conditions sanitaires de la communauté scolaire ». La direction rappelle aux parents qu’il est impératif que le lycée soit prioritairement mis au courant de la situation médicale de leurs enfants avant d’alerter « ses camarades de classe ou ses enseignants ». L’idée étant d’éviter « les réactions anxiogènes ou de panique ».
Contacté par Objectif Gard, le proviseur du lycée nous a indiqué qu'il n'était pas habilité à s'exprimer sur ce sujet.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité