Faits Divers

GARD Un père de famille condamné pour de curieux massages sur une enfant

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

Un homme a été condamné cette semaine par le tribunal correctionnel de Nîmes à deux ans de prison dont une année ferme.

L'année ferme assortie d'un sursis probatoire pendant trois ans, oblige le prévenu à ne plus approcher d'enfants et ne plus fréquenter la jeune victime. Ce père de famille, papa de deux enfants, est également inscrit au fichier des délinquants sexuels.

C'est une enfant qui a dénoncé les faits, après de nombreux épisodes que le prévenu qualifie à l'audience " de massages sur les vêtements". "Oui mais cette enfant vous a dit non avec ses mots et vous avez continué", relance le président. Un homme qui a reconnu des massages que la justice qualifie pour sa part "d'agression sexuelles sur un mineur de moins de 15 ans". Des faits commis au domicile de la famille, puisque la victime était à l'époque la fille de sa compagne du moment. Les faits ont commencé en 2010 alors qu'elle n'avait que 9 ans et ont duré jusqu'à ses 14 ans.

Des faits que le prévenu a reconnu durant l'enquête, même s'il minimise les actes. "Elle m'a pris pour un père. Je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête", ajoute le mis en cause à l'audience, sans paraître prendre conscience de ses gestes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité