A la unePolitique

NÎMES Rencontre Fournier-Castex : le point sur les engagements du Premier Ministre

Jean-Paul Fournier (à gauche) aux côtés du Premier Ministre, Jean Castex. (Photo DR)

Au cours de sa visite dans le Gard ce samedi, le Premier Ministre, Jean Castex s'est entretenu avec le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier. Retour sur les engagements pris par l'état en matière de sécurité, de justice et de politique de la Ville. 

"Je me félicite de la visite du Premier Ministre à Nîmes qui témoigne son intérêt pour notre ville et ses habitants. J’ai abordé avec lui des sujets prioritaires pour lesquels j’attends de l’Etat des engagements forts. Il m’a assuré de l’attention personnelle qu’il portera aux réponses apportées à nos attentes notamment en matière de politique de la Ville, de sécurité et de justice",  a déclaré le maire de Nîmes.

Parmi les principaux sujets évoqués, Jean-Paul Fournier a demandé que la convention ANRU soit signée au plus tôt avec tous les partenaires afin que les travaux puissent enfin démarrer et que leur sécurité soient assurés prioritairement par l’Etat. "Monsieur le Premier ministre m’a assuré que les travaux pouvaient commencer très rapidement sans même attendre la signature de la convention", précise-t-il.

50 policiers supplémentaires à Nîmes

En matière de sécurité, le Maire a indiqué être prêt à débuter au plus tôt les phases d’échanges avec les services du Premier Ministre pour signer le Contrat de sécurité intégrée avant l’été, ainsi que Gérald Darmanin, Ministre de l’Intérieur, s’y était engagé lors de sa visite du 1er mars. Un contrat qui permettrait de confirmer les 14 effectifs annoncés plus un souhait affiché par la Ville d’une trentaine d’agents supplémentaires, soit cinquante policiers attendus afin de répondre aux enjeux de sécurité à Nîmes. La création d’un poste commun à la police nationale et municipale à Pissevin a également été évoqué.

Jean-Paul Fournier a également rappelé l’importance du soutien de l’État afin de porter la candidature de la Ville à l’UNESCO pour une inscription souhaitée au plus tard en 2023. Jean Castex s'est engagé à en faire l’écho auprès du Président de la République.

Enfin, fort de la confirmation de l’implantation de la nouvelle maison d’arrêt sur la base d’OC’VIA, le maire de Nîmes a exprimé le souhait que les études et travaux puissent rapidement débuter pour une mise en service en 2027. Outre ces sujets d’actualité, Jean-Paul Founrier a abordé la crise sanitaire et présenté l’important dispositif mis en place et porté par la Ville au centre de vaccination pour répondre aux enjeux de santé des Nîmois.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité