A la uneActualités

MUNICIPALES C’est parti pour un nouveau tour à Vallabrègues et Théziers

Ce dimanche 28 303 28,47%
Ce dimanche 28 mars devant la salle des fêtes La Calade à Vallabrègues, où le bureau de votes pour les élections municipales a été installé. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Les habitants de Vallabrègues et Théziers sont appelés aux urnes ce dimanche 28 mars 2021. 

Le tribunal administratif de Nîmes avait annulé les élections municipales du 15 mars 2020 de Vallabrègues, Saint-Laurent-des-Arbres et de Théziers suite à des recours déposés pour des motifs différents : absence d'inscription de la nationalité étrangère de colistiers, différence entre le nombre d'enveloppes et bulletins sans enveloppes et celui des signatures sur la liste d'émargement. Depuis plus d'un an, ces trois communes n'ont plus de maire. Quatre hauts fonctionnaires désignés par l'ancien préfet du Gard, Didier Lauga, assurent l'intérim jusqu'aux nouvelles élections. À Vallabrègues comme à Théziers, elles ont lieu ce dimanche 28 mars 2021 jusqu'à 18 heures. En ce qui concerne Saint-Laurent-des-Arbres, il faudra encore patienter jusqu'au 11 avril.

Vallabrègues : un taux de participation de 28,45% à la mi-journée

Jean-Marie Gilles, seul candidat aux municipales à Vallabrègues, espére une participation massive. À midi, 303 électeurs sur les 1065 appelés aux urnes ont franchi les portes de la salle des fêtes La Calade, où a été installé le bureau de votes. Parmi les votants, le maire sortant mais aussi Jean-Pierre Fuster et ce avant 10 heures. Le taux de participation à midi est donc de 28,45%. Pour rappel, Jean-Marie Gilles avait remporté le scrutin du 15 mars 2020 à Vallabrègues avec 62,53% des votes, face à Jean-Pierre Fuster. Mais le candidat Rassemblement national avait déposé un recours pointant du doigt l’irrégularité des bulletins de vote de son adversaire car ils ne mentionnaient pas la nationalité belge d’une colistière. Jean-Pierre Fuster réclamait la victoire, le tribunal administratif de Nîmes a prononcé l’annulation des élections.

Des élections auxquelles il ne participera pas finalement. « J’ai été investi par le Rassemblement national sur le canton de Beaucaire pour les départementales. Je veux me consacrer à cette élection pour poursuivre le travail engagé sur le dernier mandat », a-t-il déclaré le 11 mars dernier, sans manquer de réaffirmer sa position au sujet de l'annulation du scrutin du 15 mars 2020 :  "Il (Jean-Marie Gilles, Ndlr) aurait dû être disqualifié, le tribunal n’a pas suivi les articles de loi du code électoral". Une plainte au pénal visait également Jean-Marie Gilles pour fraude électorale. Il a été relaxé par le tribunal correctionnel et Jean-Pierre Fuster condamné à 2 500 euros d'amende pour abus de constitution de partie civile. Ce dernier a fait appel.

À Théziers, une voix seulement séparait les deux candidats au premier scrutin en mars 2020

À Théziers, l'écart entre les deux têtes de liste était beaucoup plus rapproché lors du scrutin du 15 mars 2020. Murielle Garcia-Favand l'avait emporté avec 368 voix contre Michel Rouvière à 367 voix. Un petit bulletin seulement séparait les deux candidats. C'est Christian Michel de la liste "Théziers autrement" de Michel Rouvière qui a formulé un recours des élections. En effet, au moment du comptage, il manquait une signature sur la liste d'émargement (550) et le nombre de bulletins (551).

À Théziers, le taux de participation à midi s'élevait à 37%, pour ces élections municipales partielles. (Marie Meunier / Objectif Gard)

"C'est normal de le faire, par respect pour les gens qui ont voté pour nous", appuie son colistier Stéphane Nugue. Le recours a été accepté et c'est pourquoi les électeurs sont rappelés aux urnes ce dimanche 28 mars. Ils ont toujours à choisir entre les deux têtes de liste. Contrairement à Vallabrègues, le suspense est entier quant à l'issue du scrutin. Avec un écart d'une seule voix un an plus tôt, rien n'est joué pour les deux candidats qui ont redoublé d'efforts pour mobiliser les habitants. Habitants qui semblent avoir compris l'enjeu et étaient très nombreux à venir voter à la salle des fêtes ce matin. À midi, le taux de participation s'élevait déjà à 37% (soit 343 votants sur les 918 inscrits aux listes). "Ça n'arrête pas depuis ce matin 8h", constate Gilles Cantal, le président du bureau. Il veille à ce qu'aucune négligence ne passe et risque à nouveau de faire annuler le scrutin.

Stéphanie Marin (à Vallabrègues) et Marie Meunier (à Théziers)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité