ActualitésSociété

NIMES Exceptionnelle vente aux enchères d’anciens jouets

Une Citroën (Photo Interenchères).

Avec plus de 350 inscrits et 525 enchères (articles), les ventes de jouets ont attiré un grand nombre d’amateurs et de collectionneurs à l’hôtel des ventes. Retour sur les meilleurs résultats de la session du 25 mars denier.

En ce jour ensoleillé du jeudi 25 mars, les foules de collectionneurs et d’amateurs étaient réunis en nombre sur le site Internet de l’Hôtel des ventes de Nîmes ou en présentiel. Et pour cause, une vente aux enchères de Dinky Toys et de jouets anciens avait lieu avec des pièces d’exception.

À commencer par cette rare Citroën DS présidentielle grise des années 70 de la marque Dinky Toys (France) estimée entre 300 et 500 euros et partie pour 620 euros. Pour rester dans la même fourchette de prix, un attelage " Handsom cab " en tôle peinte et cheval lithographié faite par Fernand Martin à Paris vers 1905... Cet article possède même un moteur à ressort qui fonctionne ! Il était estimé entre 500 et 800 euros, adjugé à 650.

Une belle petite Alfa Romeo (Photo Interenchères).

Dans un bon état et de la marque C.I.J, l’Alfa Romeo P2 Grand Prix en tôle laquée rouge des années 30, estimée dans une fourchette de prix entre 4 000 et 6 000 euros, a été adjugée 4 500 euros. La voiture avec chauffeur de la marque allemande Richter & Co des années 1910 en tôle lithographiée blanc et rouge dans un superbe état B+ (avec sa boite d'origine), a été vendue à 1 000 euros, fourchette basse de l’estimation qui variait entre 1 000 et 1 800 euros.

De la marque " Les Jouets Citroën ", deux pièces ont été vendu à bons prix. La première, une Citroën 5HP Torpédo de 1923, bleu indigo et d'un coloris peu fréquent (dans superbe état d'origine). Estimée entre 1 500 et 2 000 euros, vendue 1500 euros. La seconde qui date de 1924 était une Citroën B12 Torpédo dans un bel état, toujours bleu indigo, avec châssis noir et son moteur à ressort. Estimée entre 1 000 et 1 500 euros elle s'est vendue pour 1 810 euros !

La vente exceptionnelle pour cette camionnette CIJ qui est partie à 10 500 euros (Photo Interenchères).

La dernière vente fut réellement exceptionnelle. Une Renault 1 000 kg de 1958, rare version fabriquée pour le marché allemand. Ce fourgon postal " Deutsche Bundespost " (NDLR ancienne société postale allemande) était estimé entre 7 000 et 10 000 mais a été adjugé à …10 500 euros ! Après cette très belle vente, l’Hôtel des ventes de Nîmes vous donne rendez-vous le mercredi 19 mai prochain.

N.B.   

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité