A la uneActualités

VALLABRÈGUES Jean-Marie Gilles récupère son fauteuil de maire

Jean-Marie Gilles a été réélu maire de Vallabrègues ce dimanche 28 mars. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Après le faux départ du 15 mars 2020, Jean-Marie Gilles, seul en course à Vallabrègues pour les municipales, a décroché l’écharpe tricolore avec 490 voix exprimées contre 454 l'an passé.

Soulagé, le maire sortant peut enfin savourer sa victoire, même s’il garde un goût amer de cette bataille menée pour conserver son fauteuil à l’Hôtel de ville qu'il occupe depuis 2008. "J'ai surtout des regrets pour nos administrés parce que nous avons perdu du temps, de l'énergie et de l'argent." Il avait déjà remporté un premier round lorsque le tribunal administratif de Nîmes décidait d’annuler les élections municipales du 15 mars 2020. Élection qu’il avait remportée face à Jean-Pierre Fuster avec 62,53% des votes. Oui mais voilà, le candidat Rassemblement national avait déposé un recours dénonçant l’irrégularité des bulletins de vote de la liste de Jean-Marie Gilles car ils ne mentionnaient pas la nationalité belge d’une colistière.

Une erreur reconnue par l'intéressé. Faute avouée, à moitié pardonnée ? Pas question pour son adversaire de donner raison à ce proverbe, il réclamait la disqualification de l’auteur de cette faute et ainsi de devenir « calife à la place du calife », sans avoir à repasser par les urnes. Demande refusée donc, les 1 065 électeurs vallabrégants ont ainsi dû de nouveau voter ce dimanche 28 mars 2021 pour élire leur maire. (*) Rappelons que depuis le début du mois de novembre 2020, cette commune, comme Théziers et Saint-Laurent-des-Arbres, est gérée par quatre hauts fonctionnaires.

« Tout ça pour ça »

« Même si nous n'avons pas directement été impactées, dans un petit village comme Vallabrègues, cette situation n’aurait jamais dû arriver, lancent à l’unisson Marlène, 25 ans et Aurélie, 35 ans. Il y a une distinction à faire entre les municipales et d’autres élections. » Pour ces deux Vallabrégantes, le résultat du premier scrutin ne pouvait être remis en cause au vu de l’écart de votes entre les deux listes. « Et puis, annuler une élection pour une histoire de nationalité oubliée, c’est vraiment exagéré. Surtout quand on voit ce qui se passe aujourd’hui. »

Un portrait de Jean-Pierre Fuster a été découvert dans une enveloppe. Le bulletin a donc été considéré comme nul. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Car l’élection de ce dimanche s’est déroulée sans grand suspense puisque seule la liste menée par Jean-Marie Gilles était en lice. Le 11 mars dernier, Jean-Pierre Fuster annonçait renoncer aux municipales - sans toutefois avoir digéré la décision du tribunal administratif de Nîmes - pour se consacrer aux départementales pour lesquelles il a été investi par le RN sur le canton de Beaucaire. « Tout ça pour ça », répète inlassablement Jean-Marie Gilles.

À 18 heures, le bureau de votes tout juste fermé, le taux de participation atteignait 50,89%, soit 542 votants. "Avec une seule liste, nous nous attendions à une participation plus faible que l'an dernier (71,40%, Ndlr). Mais 50%, c'est satisfaisant", commentait le maire sortant au moment du dépouillement des enveloppes. 19h30, l'heure du résultat : Jean-Marie Gilles est réélu maire de Vallabrègues avec 490 voix, il en avait obtenu 454 en 2020. Dans le détail : 30 nuls dont un morceau de papier toilette glissé dans une enveloppe et un portrait de Jean-Pierre Fuster, 22 blancs et 490 suffrages exprimés.

Jean-Marie Gilles a dédié sa victoire à Geneviève, son ancienne colistière qui s'en retourne à sa Belgique natale. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Oublier le passé, aller de l’avant. Le vainqueur de ces municipales sera installé dès vendredi prochain dans son fauteuil de maire et devra rouvrir, avec son équipe, les dossiers en attente depuis quelques mois. Le premier édile âgé de 66 ans donnera "la priorité au budget, à la construction des investissements." Jean-Marie Gilles fera également son retour à la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence et ce dès le 12 avril, pile-poil pour le vote du budget.

La réaction de Françoise Dumas, députée de la 1re circonscription du Gard

"Je félicite le maire et l’ensemble du conseil municipal de Vallabrègues pour leur réélection qui les renforce dans leur légitimité démocratique, contestée par leur opposant RN. Malgré le contexte sanitaire, c’est avec plus de suffrages que l’équipe municipale actuelle a été confortée dans son mandat. La démocratie et la République sortent vainqueurs de cette élection.

Je m’en réjouis pour cette jolie commune de ma circonscription et ses habitants qui vont pouvoir ainsi retrouver sérénité et confiance dans l’avenir de leurs projets, interrompus depuis maintenant presqu’un an."

Stéphanie Marin

*Une plainte au pénal visait également Jean-Marie Gilles pour fraude électorale. Il a été relaxé par le tribunal correctionnel et Jean-Pierre Fuster condamné à 2 500 euros d'amende pour abus de constitution de partie civile. Ce dernier a fait appel.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité