Faits Divers

JUSTICE Une agent d’assurance détourne 279 000 euros à des personnes âgées

(Photo d'illustration : Anthony Maurin)
(Photo d'illustration : Anthony Maurin)

La salariée d'une compagnie d'assurance, âgée de 35 ans, a été condamnée mardi par le tribunal correctionnel de Nîmes à 3 ans de prison avec un sursis probatoire lui interdisant notamment de travailler dans la banque et les assurances.

Cette femme élégante avoue à la barre de la juridiction pénale :"Je pense me soigner. Je ne sais pas trop pourquoi j'ai fait ça".

Elle est prévenue d'avoir détroussé des personnes âgées et fragiles qu'elle avait dans son portefeuille de clients lorsqu'elle travaillait dans un cabinet d'assurance gardois. "Vous faisiez miroiter un meilleur placement et vous vous faisiez remettre des chèques qui ne profitaient jamais aux clients mais à vous, résume Jean-Michel Pérez, le président du tribunal correctionnel. Vous profitiez des personnes vulnérables."

C'est le service sécurité de sa banque qui a alerté la police judiciaire en voyant parvenir sur son compte un montant financier incompatible avec ses revenus. Elle a notamment perçu sur près de 5 ans 172 000 euros transférés vers cette banque. Le détournement d'argent est au total de 279 000 euros de juillet 2015 à mai 2019 où l'escroquerie a été révélée.

Le parquet, par la voix de son procureur adjoint, Stanislas Vallat, a réclamé 3 ans dont 2 ans de prison ferme à son encontre. Une prévenue qui avait déjà été condamnée il y a quelques années au tribunal correctionnel de Carpentras dans la Vaucluse pour un abus de faiblesse sur des personnes âgées et alors qu'elle travaillait au guichet d'un bureau de poste.

Publicité
Publicité
Publicité

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité