A la uneActualitésSociété

NÎMES Une nouvelle patrouille VTT pour la police nationale

Le GSP VTT est équipé de vélos à assistance électrique (photo Norman Jardin)

Composé de cinq policiers équipés de vélo électriques, le GSP VTT a été présenté ce mardi matin à Marie-Françoise Lecaillon, la préfète du Gard. Il entre en fonction dès aujourd'hui.

Le groupe de cinq fonctionnaires a été formé aux techniques particulières de patrouille, contrôle et d’interpellation à vélo. La formation a durée quatre jours et le GSP VTT (Groupe de sécurité et proximité) est opérationnel depuis aujourd’hui. Les vélos à assistance électrique (VAE) ont l’avantage d’être plus discrets qu’une voiture et de permettre un déplacement plus rapide qu’à pied. Le brigadier Bertrand qui dirige ce GSP VTT est emballé par sa nouvelle mission : « C’est un beau projet. Nous allons patrouiller dans le centre-ville pour nous faire connaitre des commerçants. Nous serons en capacité de faire 30 à 40 kilomètres par jour ».

L’objectif, pour la police nationale, est de pouvoir intervenir dans des secteurs difficilement accessibles aux véhicules classiques. Les VAE seront rechargés grâce aux bornes spéciales qui ont été mises en place à l’hôtel de police. Les missions du groupe de sécurité et proximité VTT seront les suivantes :

  • Lutter contre la délinquance de voie publique en recherchant le flagrant délit.
  • Lutter contre les stupéfiants en exerçant une action ciblée contre le deal de rue.
  • Entretenir le lien Police – Population
  • Assurer un appuie aux personnels des autres unités.
Les cinq policiers sont prêts à patrouiller dans les rues de Nîmes (photo Norman Jardin)

Pour Jean-Pierre Sola, le directeur départemental de la sécurité publique, ce nouveau groupe ne manque pas d’atouts : « Le vélo permet de s’extirper plus rapidement d’une situation difficile ». Le DDSP a aussi rappelé l’arrivée en renfort de 13 personnels (10 en avril et 3 en septembre) et que « grâce à une réorganisation de nos services, nous avons pu multiplier par deux les patrouilles ». Les renforts devraient permettre de couvrir le secteur Est de Nîmes de façon équivalente avec le secteur Ouest.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité