ActualitésSociété

NÎMES Les motards en colère sortent avec masque et papier hygiénique

Au départ des Costières (Photo Anthony Maurin).
Au départ des Costières (Photo Anthony Maurin).

Manifestation des motards contre la loi visant l'arrivée du contrôle technique pour les deux roues. Des Costières à la Préfecture en passant par quelques centres spécialisés dans le contrôle technique, la colère gronde.

C'est une colère qui monte depuis quelques années. Les motards se sentent trop souvent mis à l'épreuve par les changements qui vont contre la nature de leur passion et de leurs habitudes. Dernier en date, l'arrivée du contrôle technique pour les deux roues potentiellement dès 2022.

La manif des motards devant la Préfecture (Photo Corentin Corger).

Pour crier leur mécontentement, les motards avaient choisi de faire une belle manif roulante. Le bruyant cortège devait avant tout se réunir au départ du stade des Costières pour un départ finalement donné à 14h45. Manifestation nationale localisée aussi à Nîmes mais qui rassemblait au-delà du périmètre obligatoire des dix kilomètres, avec attention.

" Ça fait plaisir de se revoir ! On est heureux de manifester, on ne se fera pas empéguer par la Police car la Préfecture est au courant et a donné des instructions dans ce sens. Nous sommes des gens calmes, nous voulons juste défendre nos idées, ce monde part dans une sale direction. On nous supprime tous les jours un peu plus nos libertés. Je ne suis pas fou, je connais l'état de ma moto et s'il n'est pas bon je peux en mourir alors je me sens peut-être plus attentif à ma mécanique que certains automobilistes qui ne savent même pas changer une roue ! " note Jeannot, retraité de Vauvert.

C'est clair pour les motards (Photo Anthony Maurin).

Tous les âges, toutes les cylindrées. Cette manif a réussi, malgré la grisaille, à rassembler environ 250 personnes. Pour José, employé de mairie " Même s'il devait pleuvoir je reste ! La pluie me fait moins peur que cette histoire de contrôle technique, d'interfile, de vétusté du véhicule... Je veux faire de la moto. Je suis plus écolo que les personnes en SUV ou en 4x4 en centre-ville, je prends moins de place et je ne provoque aucun bouchon ! Que veut-on me faire payer ? "

Belles lignes (Photo Anthony Maurin).

Ce qui cloche pour les motards en ce moment, c'est leur rapport avec le lobby des centres de contrôle technique. " C'est une vaste plaisanterie ! Ils la jouent mieux que n'importe qui, ils imposent leurs désirs au Gouvernement qui n'écoute que le son de l'argent et des grandes enseignes. Ces gens sont des voleurs et ils veulent nous piller avec l'assentiment de l'État protecteur ! On nous sort des chiffres étonnants alors que les nôtres prouvent le contraire quand on parle de défaillance de la moto... " fulminent Marie et Victor.

Sur le trajet de la manifestation, les motards devaient se rendre dans quelques centres spécialisé dans le contrôle technique pour les décorer de papier hygiénique.

Sur les grilles de la Préfecture (Photo Corentin Corger).

Publicité
Publicité
Publicité

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité