A la uneGardNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mercredi 14 avril

Andrés Cubas sera à nouveau absent face à Reims (Photo Anthony Maurin).
Meling et Cubas sont incertains pour la réception de Strasbourg (Photo Anthony Maurin)

L'essentiel de l'actualité sportive gardoise !

Nîmes Olympique

Cubas et Meling incertains. Ça bosse dur au Nîmes Olympique. Lors de la séance de ce mercredi matin, les Crocodiles ont travaillé la technique, la conservation du ballon et ils ont fait un jeu à 8 contre 10. Il faut bien cela pour négocier au mieux le rendez-vous capital de dimanche (15h) au stade des Costières face au RC Strasbourg. Mais il manquait deux des titulaires de la rencontre à Brest (1-1), il y a trois jours. Tout d’abord Andres Cubas qui était sorti en cours de match en Bretagne à cause d’une douleur à une cuisse (contractée face à Saint-Etienne). Depuis il n’a pas repris l’entrainement et il s’est contenté de suivre des soins et de faire un peu de vélo. Le Norvégien Birger Meling, qui souffre du genou, a été soumis au même régime. Ces deux éléments arrivés cet été sont donc incertains pour affronter le RCSA ce week-end. Cette saison, le NO a été privé à six reprises du duo Cubas- Meling et le bilan n’est pas bon avec un nul et cinq défaites.

Alexander Djiku, ici à la lutte avec les Nîmois Duljevic, est de retour dans le groupe alsacien (Photo via MaxPPP)

Un retour et une incertitude à Strasbourg. La RCSA enregistre le retour à l’entraînement d’Alexander Djiku (26 ans) qui a joué 24 matches cette saison. Le joueur, originaire de Montpellier, était absent depuis le début du mois de mars à cause d’un adducteur douloureux. Le défenseur central devrait pourvoir faire le déplacement à Nîmes. En revanche la participation du buteur, Ludovic Ajorque, blessé à une cuisse, est encore incertaine. En cas de forfait, l’attaquant aux 12 buts cette saison ne manquerait pas aux Crocodiles : il avait marqué une doublé à l’aller (défaite nîmoise 5-0) et un but la saison dernière à la Meinau (défaite nîmoise 4-1).

Blaquart bientôt en Normandie ? (Photo Anthony Maurin)

Blaquart à Caen ? Il bien trop tôt pour répondre à cette question, mais selon le10sport, les dirigeants normands seraient intéressés par le profil de celui qui a fait remonter le Nîmes Olympique en Ligue 1. Le SMC a complètement raté sa saison et il pointe à une inquiétante 15e place en Ligue 2 avec seulement cinq points d'avance sur Guingamp, le barragiste. Le club Calvadosien doit se reconstruire et le profil de l'ancien coach des Crocodiles serait en bonne place dans une liste d'entraîneurs convoités par Olivier Pickeu, le président du Stade Malherbe de Caen. À suivre...

Un ancien Croco nommé entraîneur, un autre viré. L’ancien défenseur néerlandais du Nîmes Olympique revient sur le devant de la scène, en tout cas dans son pays. Jan Poortvliet (65 ans) vient d’être nommé entraîneur du FC Eindhoven, actuel 16e de la Eerte Divisie (Ligue 2 des Pays-Bas). Poortvliet a porté les couleurs nîmoises de 1984 à 1987 et il jouit d’un solide palmarès avec 19 sélections avec les Pays-Bas, une finale de coupe du monde en 1978, trois titres de champion et une coupe de l’UEFA avec le PSV. Toujours chez les anciens Nîmois, Djamel Menad (60 ans) connait moins de réussite puisqu’il vient d’être remercié par l’USM El Harrach (D2 algérienne). L’attaquant avait joué à Nîmes de 1987 à 1990.

Tennis

Benjamin Bonzi remet les pieds sur terre. (Photo FFT)

Bonzi démarre sur terre. Pour Benjamin Bonzi et les tennismen du circuit ATP, c'est l'heure de la saison de terre battue. Pendant deux mois, la majorité des tournois se dérouleront sur l'ocre, avec en point de mire le tournoi du Grand Chelem de Roland Garros. Un tournoi pour lequel l'Anduzien n'est pas directement qualifié, seuls les 102 meilleurs joueurs mondiaux ayant ce privilège. Pour participer, le Gardois, 126e à l'ATP cette semaine, devra compter sur une invitation ou passer par la redoutable épreuve des qualifications. D'ici là, Benjamin Bonzi a le temps de prendre ses repères sur la surface après avoir brillé cet hiver dans des conditions plus rapides. Engagé au Challenger de Belgrade en Serbie cette semaine, l'Anduzien a passé son premier tour sans encombre ce matin, son adversaire le Portuguais Goncalo Oliveira ayant abandonné à 4/0. Ce devrait être plus compliqué en 1/8e de finale face à l'expérimenté Slovène Blaz Rola, 30 ans et 147e mondial, très en forme et restant sur un titre au Challenger de Split, en Croatie la semaine passée. À l'heure où nous écrivons ces lignes, les deux hommes sont sur le court.

Norman Jardin et Boris Boutet

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité